Accueil > Actualité > « Relance » de l’éducation prioritaire de qui se moque-t-on ?

Actualité

Mobilisation 17 décembre

« Relance » de l’éducation prioritaire de qui se moque-t-on ?

mardi 16 décembre 2014, par cgt

Le « plan de relance » de l’Education prioritaire est à l’image de l’ensemble de la politique éducative du gouvernement : effet d’annonce, austérité et vision libérale de l’Ecole.
Effet d’annonce, comme la création de 54 000 postes, qui, dans les faits recouvrent essentiellement l’octroi d’une demi-décharge de service aux stagiaires. Ces créations ne sont donc pas pérennisées. Elles permettent à peine de combler la hausse démographique sans revenir sur la saignée sarkozyste.
De même qu’il n’y aura pas 54 000 personnels de l’Education nationale de plus en 2017, les moyens alloués à l’Education prioritaire ne vont pas augmenter à la rentrée prochaine.
Effet d’annonce également, la mise en avant d’un nouvel indice social plus juste pour établir la nouvelle carte de l’Education prioritaire ; tellement juste que le ministère refuse d’en livrer la teneur exacte, par pudeur sans doute…

Gréve et manifestation Mercredi 17 décembre. Rassemblement à l’occasion du Comité Technique Ministériel 14h (métro Invalides).