Accueil > Actualité > Vincent Peillon annonce plus de précarité dans l’’Éducation nationale

Actualité

Vincent Peillon annonce plus de précarité dans l’’Éducation nationale

jeudi 27 juin 2013

Le ministre de l’’Éducation nationale a annoncé ce mercredi 26 juin 2013 par voie de presse la création de « 10 000 postes spécifiquement pour le secondaire » destinés à apporter « plus de sérénité, de sécurité, d’adultes dans nos établissements ».
« Ces contrats dureront entre dix mois et deux ans, mais seront renouvelables », a-t-il précisé, ajoutant que « certains ne seront pas à plein temps ». Il s’agit de contrats aidés, c’est encore de la précarité !

La CGT Éduc’action considère que l’Éducation nationale a besoin de personnels titulaires et formés. Rappelons, par ailleurs, que plus de 2 000 postes d’assistants d’éducation vont être supprimés à la rentrée 2013. C’est donc sur ces missions de vie scolaire dans le second degré que le ministre fait le choix de placer ces emplois aidés à la place des assistants d’éducation, ce que nous ne pouvons pas accepter.

La CGT Éduc’action demande au ministre de renoncer à son plan social, à savoir la suppression de postes d’assistants d’éducation et de créer les postes statutaires nécessaires au bon fonctionnement de l’’Éducation nationale.

Montreuil, le 27 juin 2013