Accueil > Actualité > Le rectorat de Créteil renonce à censurer la profession de foi de la CGT (...)

Actualité

communiqué de presse.

Le rectorat de Créteil renonce à censurer la profession de foi de la CGT Educ’action à l’élection de la CCP des agents non titulaires. C’est une victoire de la démocratie.

vendredi 24 octobre 2014, par cgt

Après une semaine de rebondissements le rectorat de Créteil recule et valide la profession de foi de la CGT Educ’action à l’élection de la CCP des agents non titulaires exerçant les fonctions d’enseignement, d’éducation et d’orientation. Accepter la censure du rectorat de Créteil aurait été un grave recul pour les droits démocratiques des salariés.

En premier lieu l’utilisation de l’expression « bafouer les droits des personnels précaires » avait été le prétexte invoqué par le rectorat pour refuser notre profession de foi. Cette expression forte convient tout à fait à la violence des situations vécues par nombre d’agents non titulaires.

Quelques jours plus tard, « bafouer » n’était plus le motif : le rectorat argumentait sur l’impossibilité de citer un service en l’occurrence la DPE2. En substance, il accusait la CGT Educ’action de remettre en cause le travail de nos collègues gestionnaires de la DPE2. La CGT n’a jamais mis en cause le travail de quiconque, elle dénonce par contre le manque de moyens qui entraîne souffrance des personnels et affaiblissement du service public. La CGT refuse d’opposer les salariés sur le ring de la rigueur budgétaire : elle s’attache au contraire à rassembler pour la défense des services publics. Les personnels administratifs ont d’ailleurs toute leur place dans la CGT Educ’action Créteil et pourront voter pour nos listes aux élections professionnelles comme les personnels enseignants. Il est bon de rappeler que la CGT était en première ligne avec les agents de la Dpe lors de leur combat pour de meilleures conditions d’exercice durant l’année 2013-2014.

La profession de foi de la CGT Educ’action Créteil, à la Commission Consultative Paritaire des agents non titulaires exerçant des fonctions d’enseignant, d’éducation et d’orientation :