Accueil > Actualité > Une situation scandaleuse pour le vote des agents non-titulaires de (...)

Actualité

Profession de foi CCP enseignants non-titulaires

Une situation scandaleuse pour le vote des agents non-titulaires de l’enseignement. Le rectorat de Créteil censure la CGT Educ’action

dimanche 19 octobre 2014, par cgt

L’organisation des élections professionnelles 2014 tourne au scandale. Le rectorat vient de refuser la profession de foi de la CGT Educ’action déposée au scrutin de la Commission Consultative Paritaire des agents non titulaires exerçant des fonctions d’enseignant, d’éducation et d’orientation dans l’académie de Créteil. La phrase suivante « La CGT Educ’action Créteil exige que le rectorat cesse de bafouer les droits des personnels précaires » pose problème au rectorat. Ce contrôle politique sur la profession foi d’un syndicat est inapproprié et inacceptable.

En effet, le rectorat de Créteil bafoue les droits des agents non titulaires à maintes reprises. Il ne respecte pas les délais de rigueur pour informer un agent non-titulaire de la poursuite ou non de son contrat : préavis d’un mois pour des agents sous contrat de plus de 6 mois. De plus, il n’édite pas 48h avant la fin d’un contrat les certificats permettant de toucher les allocations de retour à l’emploi, mettant ainsi les collègues en difficulté.


La CGT Educ’action Créteil, 1er organisation syndicale des enseignants non titulaires, refuse que sa profession de foi soit dictée par le rectorat et entreprendra toutes les démarches nécessaires pour défendre les droits démocratiques des salariés.

La CGT Educ’action Créteil avait déjà des doutes quant aux possibilités des agents non titulaires de pouvoir participer au scrutin 2014. Il s’avère que la liste provisoire des électeurs de l’académie de Créteil n’est que de 1 500 agents non-titulaires inscrits sur les plus de 3 600 que compte l’académie. Le rectorat, sur consigne du ministère, refuse de transmettre aux organisations syndicales les fichiers d’affectation des enseignants non-titulaires. Sans ces fichiers, il est impossible de vérifier la bonne inscription sur les listes des agents non titulaires y ayant droit. Aux élections professionnelles de 2011 seulement 18,5% des enseignants non-titulaires et 4,3% des personnels surveillants avaient pu voter.

La CGT Educ’action Créteil appelle les agents non titulaires à ouvrir au plus vite leur espace électeur sur le site internet ministériel (https://vote2014.education.gouv.fr ) et à demander leur inscription sur la liste électorale en cas de refus d’ouverture de l’espace.

Saint Denis, le 17/10/2014

La profession de foi, à la Commission Consultative Paritaire des agents non titulaires exerçant des fonctions d’enseignant, d’éducation et d’orientation, censurée par le rectorat de Créteil :