Accueil > Actualité > Comment « s’occuper du genre » à l’école ?

Actualité

Communiqué de presse du Collectif éducation contre les LGBTphobies en milieu scolaire :

Comment « s’occuper du genre » à l’école ?

vendredi 14 octobre 2016, par cgt

Il appelle à participer à l’Existrans, moment de visibilité et de revendications des personnes trans, le samedi 15 octobre à Paris (départ à 14h Métro Belleville).

Non, la communauté éducative ne cherche pas à introduire à l’école une pseudoidéologie ; mais elle se préoccupe de la situation des jeunes en questionnement sur leur identité ou leur sexualité, et notamment des jeunes trans.
Contrairement aux affirmations du Pape et à celles véhiculées par des parutions de groupes réactionnaires, l’école ne se donne pas pour mission de « transformer les garçons en filles », ou d’enseigner la « théorie du genre », ce qui équivaudrait à vouloir enseigner l’existence du Dahu... N’en déplaise au Pape, ni l’une ni l’autre n’existent. En revanche, elle a une mission : accompagner et faire réussir l’ensemble des élèves, quels que soient leur origine, leur sexe, leur orientation sexuelle ou leur identité de genre. Oui les élèves trans à l’école sont une réalité. Oui ils et elles ont le droit, comme tou-tes les autres, de réussir et de s’épanouir à l’école. Oui ils et elles doivent pouvoir vivre à l’école avec le prénom d’usage correspondant à leur identité de genre.
Malmené-es par plusieurs années de manifestations réactionnaires et LGBTphobes qui ont particulièrement visé l’école, les jeunes LGBT doivent pouvoir y vivre et y étudier en paix, sans pressions, sans discriminations, sans violences. Pourtant, les jeunes trans y sont particulièrement exposé-es et l’école doit avoir un regard attentif pour ces jeunes, par la formation de ses personnels, par les actions menées dans les établissements notamment.
Le Collectif Éducation contre les LGBTphobies, soucieux d’être au côté des élèves et personnels LGBT, se donne pour objectif de sensibiliser l’ensemble de la communauté éducative grâce à des outils adaptés tel le 4 pages « Ensemble contre les discriminations LGBTphobes, de l’école à l’université » réalisé et diffusé par les organisations du Collectif. (en document joint).
Ainsi, le Collectif Éducation contre les LGBTphobies en milieu scolaire réaffirme sa volonté de lutter contre tous les obscurantismes et contre leur volonté d’introduire leurs idées dans les établissements scolaires. Il appelle à participer à l’Existrans, moment de visibilité et de revendications des personnes trans, le samedi 15 octobre à Paris (départ à 14h Métro Belleville).

Vous trouverez ici le communiqué :

Pour une analyse plus poussée :