Accueil > Actualité > Une assistante d’éducation à Pantin attend sa régularisation depuis 10 ans  (...)

Actualité

Une assistante d’éducation à Pantin attend sa régularisation depuis 10 ans !

jeudi 12 juin 2008

Personnels du lycée Simone Weil de Pantin, nous avons accompagné le 11 juin 2008, notre collègue Fatima BENEHYA, assistante d’éducation au lycée depuis 2004, à son rendez-vous à la Préfecture de Paris.
Sa demande de carte de séjour de résident de 10 ans, renouvelée chaque année depuis maintenant 10 ans, lui a encore une fois été refusée.
La Préfecture de Police a jugé que notre collègue « ne présente pas des conditions d’intégration lui permettant d’accéder à une carte de résident de 10 ans ».
Il ne lui a donc été à nouveau délivré qu’un seul récépissé pour un titre d’un an. La préfecture a notamment justifié sa décision par l’insuffisance des revenus, lui demandant d’avoir un salaire de 1500 € (soit bien plus que le seul SMIC).
Cette décision fait peser une lourde menace sur Fatima : c’est ainsi qu’il lui a même été indiqué que si elle perdait son emploi, elle aurait « à rentrer dans son pays ».

Nous ne comprenons pas cette décision qui freine notre collègue à la fois sur le plan de sa carrière professionnelle mais aussi dans son projet de demande de la nationalité française.
Fatima BENEHYA est née prématurément à Agadir, pendant un séjour touristique de ses parents au Maroc, au mois d’août 1981 et est entrée en France le 22 septembre 1981 où elle vit depuis 27 ans. Ses parents d’origine marocaine, arrivés en France en 1968, ont été naturalisés ainsi que tous ses frères. Elle est totalement intégrée en France et désire faire une demande de naturalisation.
Depuis des années, Fatima s’investit complètement dans notre établissement, elle assure l’ensemble de ses missions avec beaucoup d’efficacité. Outre ses missions d’assistante d’éducation, elle est particulièrement engagée dans la prise en charge des élèves fragiles, qu’elle suit en collaboration avec notre infirmière.
Elle construit depuis des années son projet professionnel en s’engageant dès la fin de ses études dans le secteur éducatif, d’abord dans la petite enfance et ensuite auprès d’adolescents. Son expérience au lycée lui a permis de consolider son projet de devenir CPE, mais son statut actuel ne lui permet pas de passer le concours.

Dans la situation exceptionnelle que connaît notre collègue, nous dénonçons l’absurdité du refus d’une carte de résident de 10 ans car cela fait maintenant 10 ans qu’elle obtient une carte renouvelable chaque année !

Un collectif de soutien à Fatima s’est créé et est déterminé à faire avancer son dossier.

Le 12 juin 2008.
Le Personnel du Lycée professionnel Simone Weil - Pantin.