Accueil > Actualité > Synthèse 5e congrès de Union Académique des Syndicats de l’Education Nationale (...)

Actualité

Synthèse 5e congrès de Union Académique des Syndicats de l’Education Nationale (UASEN) CGT-Educ’Action académie de Créteil

Créteil les 22 et 23 octobre 2007

mardi 23 octobre 2007

Avec globalement presque 50 participants et des débats riches et ouverts, avec la participation du secrétaire général de l’UNSEN-CGT, du co-secrétaire académique de l’UASEN Versailles et de camarades de l’enseignement privé, le 5e congrès de l’Union académique a été un succès.
Le débat général a permis de revenir sur les questions de mobilisation, en particulier bien entendu sur l’injonction présidentielle de la lecture de la lettre de Guy Môquet et la grève du 18 octobre. L’appréciation, en terme de mobilisation et de suite à cette grève, a relancé le débat sur la stratégie syndicale. Ce débat n’est pas tranché : entre un syndicalisme rassemblé à minima et un syndicalisme rassemblé pour les luttes, la CGT-Educ’Action académie de Créteil a montré, en particulier par l’impulsion d’un appel intersyndical académique à la grève le 18 octobre, qu’il était possible de trouver sa place.
Le rapport d’activité a montré que le champ d’action de la CGT-Educ’Action académie de Créteil pouvait permettre l’expression de revendications fortes et l’émergence d’actions concrètes. L’action des élus CAPA, non négligeable et indispensable, entrant en complément. L’émergence d’une stratégie claire et combative est d’autant plus importante que la droite au pouvoir n’a aucun complexe pour détruire le ciment social issu du Conseil National de la Résistance.
Nos travaux sur les statuts de l’Union académique et sur les repères revendicatifs ont abouti à des outils syndicaux d’une grande qualité. Le travail intersyndical, interprofessionnel, avec les ATOSS, les camarades du privé, sera ainsi facilité.
Nous avons eu ensuite un débat à partir du document de réflexion sur le statut unifié. Ce débat a mis en lumière notre volonté d’aboutir à des revendications concrètes et crédibles. Divers points, liées au corporatisme, à la stratégie syndicale, aux missions des enseignants, ont été évoqués. Maintenant que ce document de réflexion et d’orientation est adopté, nous avons une base solide pour construire concrètement cette revendication au niveau académique (nous avons déjà commencé à le faire) et au niveau national. Cela d’autant plus que ce document a été l’occasion de débats et d’un vote équilibrés. Ceci simplement pour dire que nous avons maintenant une base solide qui ne demande qu’à évoluer.

Les congressistes ont élu un nouveau bureau de l’Union académique. Notre union académique va fonctionner collectivement, d’où l’importance justement des collectifs. Ce fonctionnement collectif est nécessaire pour des luttes efficaces. Ceci aussi dans l’optique des élections professionnelles de 2008 : la participation et la vie des collectifs nous permettra d’aboutir sans aucun doute à des résultats très positifs chez les PLP mais aussi chez les certifiés, agrégés , CPE et les PE.
Je termine en remerciant très chaleureusement et fraternellement Jean-Pierre BLANCHOUIN, secrétaire académique sortant.


Matthieu Brabant

Votes (754 mandats) :

Rapport d’activité : Pour : 754 ; Contre : 0 ; Abstention : 0

Statuts de l’Union académique CGT-Educ’Action académie de Créteil :

Pour : 742 ; Contre : 0 ; Abstention : 12

Repères revendicatifs : Pour : 742 ; Contre : 0 ; Abstention : 12

Rapport financier : Pour : 753 ; Contre : 0 ; Abstention : 1

Document de réflexion sur le métier et le statut : Pour : 437 ; Contre : 108 ; Abstention : 209 soit Pour : 58 % ; Contre : 14 % ; Abstention : 28 %

soit encore en ne tenant compte que des votes exprimés : Pour : 80 % et Contre : 20 %

Nouveau bureau de l’Union académique : Nouveau bureau élu à l’unanimité

Nouveau secrétariat académique : élu à l’unanimité par le bureau de l’Union académique

Secrétaire académique : Matthieu BRABANT

Administrateur académique : François ROUCHY