Accueil > Actualité > Sur la loi sur le voile

Actualité

Sur la loi sur le voile

Motion du 4e congrès de l’Union académique CGT Créteil

jeudi 20 novembre 2003

Port du voile, lutte contre les discriminations

Le 4e congrès de l’Union académique CGT-Educ’action de Créteil réaffirme que la lutte pour les droits des femmes est au cour de ses préoccupations, et sa solidarité avec toutes les femmes qui luttent dans le monde entier pour l’égalité et contre les discriminations dont elles sont victimes.

Nous considérons le port du voile, comme un signe de l’oppression des femmes, et en tant que tel, nous agissons pour que les jeunes filles qui choisissent de le porter ou y sont contraintes décident et puissent l’abandonner. Le port du voile signale l’échec du système éducatif à oeuvrer à l’émancipation des femmes, ainsi que l’échec des prétendues politiques d’intégration. En tout état de cause, l’éducatif, le dialogue doivent rester prioritaires. En aucun cas, l’exclusion de ces jeunes filles n’est une victoire de la laïcité et du droit des femmes.

La CGT-Educ’action s’oppose à l’adoption d’une loi interdisant le port du foulard, qui aboutirait à empêcher tout dialogue et toute médiation, et à stigmatiser une catégorie de la population, alors que dans le même temps l’Etat continue à subventionner l’enseignement religieux et maintient le statut dérogatoire dans les 3 départements d’Alsace-Moselle. Les projets de loi actuels, portent par ailleurs des menaces sur des libertés d’expression (interdiction de signes politiques, philosophiques,...).

Notre conception de la laïcité et de la lutte contre les discriminations doit notamment être appuyée par :

- Un véritable dispositif dans les établissements scolaires d’éducation contre le sexisme et d’actions contre les discriminations et les violences faites aux femmes.

- Une politique d’égalité des droits permettant à des jeunes en recherche d’identité de se considérer comme pleinement citoyens (études des langues d’origine, lutte contre les discriminations racistes ...)

Le 4 ième congrès de la CGT-Educ’action Académie de CRETEIL tient à dénoncer l’instrumentalisation gouvernementale et médiatique du débat sur le foulard, qui vise à détourner les personnels et la population des enjeux et revendications portées par le mouvement de mai-juin.


Adopté par 19 Pour , 8 Contre , 5 Abstention

le 20 novembre 2003