Accueil > Actualité > Plus que jamais, nous avons besoin de l’AFPA

Actualité

Plus que jamais, nous avons besoin de l’AFPA

Communiqué de la CGT

mercredi 30 septembre 2009

Pour la Cgt, la première association paritaire, l’AFPMO*, créée en juillet 1945 pose les principes de la naissance de l’AFPA* avec le décret signé par Ambroise Croizat le 9 novembre 1946. Nous avons répondu à l’invitation de participer aux 60 ans de l’association. Thierry Lepaon, membre de la CE confédérale y représente la Cgt qui, à cette occasion, souhaite un bon anniversaire aux 5 millions de stagiaires formés par l’AFPA et félicite les personnels qui les ont accompagné dans l’accès à la qualification.

En cette période de crises, jamais les besoins de formation n’ont été aussi importants pour l’émancipation des femmes et des hommes, des citoyens, pour le développement industriel et économique, pour la nation. Avec l’Accord National Interprofessionnel du 7 janvier 2009 les partenaires sociaux ont pris leurs responsabilités dans le prolongement des principes et des dispositifs portés par l’ANI du 5 décembre 2003. Ils ont accru la mutualisation des fonds pour augmenter la solidarité, entre autre vis-à-vis des demandeurs d’emploi et des jeunes. Alors que l’Etat avait pris des engagements vis-à-vis des négociateurs de l’accord sur la formation professionnelle, la rédaction actuelle de la loi laisse apparaître qu’il ne les respectera pas. Il refuse la mise en place du droit à la formation initiale différée alors qu’elle répondrait en particulier aux besoins des cohortes de jeunes sortis de formation initiale sans qualification reconnue.

L’AFPA a su montrer son efficacité sociale au fil des années, su accueillir et accompagner des salariés comme des demandeurs d’emploi, former en priorité les publics les plus fragiles en leur garantissant la réussite de leur parcours de formation, su expérimenter avec succès le contrat de transition professionnelle et offrir des qualifications reconnues accompagnant la promotion sociale à des millions de stagiaires. Notre pays, nos entreprises, nos bassins d’emploi, les personnels qui y travaillent, ont un gros besoin de l’AFPA à un moment où l’Etat s’acharne à gravement endommager ses capacités. La Cgt prendra les initiatives et proposera les actions visant à maintenir l’efficacité sociale de l’AFPA. Elle est aux côtés des personnels et des stagiaires. La Cgt entend relever le défi de la formation, de la qualification et des salaires.

Montreuil, le 30 septembre 2009


* AFPMO = Association pour la Formation Professionnelle de la Main d’Oeuvre
* AFPA = Association nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes