Accueil > Actualité > Introduction au débat sur le document d’orientation du 49e congrès (...)

Actualité

Introduction au débat sur le document d’orientation du 49e congrès confédéral

par Patrick Désiré au Conseil National de la CGT-Educ’action 14-15-16 octobre 2009

vendredi 16 octobre 2009

La préparation du 49e congrès confédéral a déjà largement débuté dans la plupart des SDEN, cela a été l’occasion de débattre du rapport d’activité et du rapport financier qui fait le bilan des 3 années passées. Cela a aussi sûrement permis de débattre avec les syndiqués des orientations qui seront prises par la CGT pour les 3 années à venir.

Il était donc naturel que, dans le cadre du CNU qui précède le congrès confédéral, nous puissions avoir un échange sur ce congrès.

Compte tenu de l’ordre du jour chargé de ce CNU et du peu de temps que nous pourrons consacrer à ce débat, il était indispensable de faire des choix.
Ceux-ci ont été guidés par plusieurs éléments :
Tout d’abord par une décision adoptée au congrès de la CGT Éduc’action de Saint-Jean-de-Monts, qui a donné à la direction nationale un mandat pour ouvrir un débat sur la structuration de notre outil syndical.

La réflexion que nous allons aborder traverse toutes les structures auxquelles la CGT Éduc’action est affiliée selon l’article 3 de ses statuts (FERC, UGFF et UGICT).
À l’UGFF, le débat sur la structuration de l’outil CGT dans la fonction publique a été ouvert lors du 25e congrès qui s’est tenu au mois de mai 2009.
Plusieurs pistes de travail sont mises au débat jusqu’au 26e congrès qui devra déboucher sur une nouvelle structuration de l’outil syndical CGT dans la fonction publique.
À la FERC, une résolution sur l’évolution de l’outil syndical sera élaborée en préparation du 10e congrès fédéral qui se tiendra en novembre 2010.
Lors de la dernière Commission exécutive de notre Union, cette question a été également évoquée.

Dans le document d’orientation du 49e congrès, les résolutions 4 et 5 abordent ces thèmes.
Par exemple, le point 69 de la résolution 4 pose la question du périmètre du syndicat ou le point 112 de la résolution 5 invite les fédérations à s’interroger sur leur rôle et leur mission.
Le premier échange que nous aurons lors de ce CNU doit être l’amorce collective du débat que nous devons avoir sur l’évolution de nos structures. Face aux attaques multiples que nous subissons de la part de ce gouvernement, nous ne pouvons faire l’économie d’une réflexion sur l’outil syndical qui serait le plus adapté pour faire aboutir avec les salariés nos revendications.