Accueil > Actualité > Aubervilliers, écoles Varlin et Vallès occupées

Actualité

Aubervilliers, écoles Varlin et Vallès occupées

mercredi 17 septembre 2008

Mobilisation sur Varlin/Vallés à Aubervilliers.

Article du 17 septembre

A l’appel des enseignants du groupe scolaire, une assemblée générale a eu lieu le samedi 13 septembre. Les enseignants avaient été la semaine en délégation à l’académie afin d’obtenir un poste de CP. Résultat 1 demi poste pour les CP, et 29 et 27 élèves par classe.
L’assemblée des parents refuse cette proposition et appelle à l’occupation des bureaux des directrices, les cours continuant. Un e cinquantaine de parents se déplaçaient à l’académie, 10 reçus en délégation avec la présence de la CGT (Fabienne), SUD, FO. Reçus par M Auverlot, et M Mahieux, les parents d’élèves et FCPE furent reçus avec mépris par l’IA qui s’auto-proclamait spécialiste en éducation, devant des parents qui ne comprenaient rien à la pédagogie. « Je ne suis pas un guichet », « je ne suis pas sur que ce soit la réduction mécanique des élèves qui marche ». Devant la pression des parents qui rendaient compte des véritables problèmes de surcharges en classe, et surtout l’erreur d’Auverlot qui parla de coût des enfants : véritable tollé des parents. A la fin il signifia après une question : « qui vous a dit que moi je n’allais pas évoluer ? »
Pour les 23 élèves par classe, les parents restent mobilisés, réponse la semaine qui vient


Article du 16 septembre

sur Aubervilliers, l’école Varlin est occupée par une trentaine de personne par roulement depuis lundi 15 au matin par les parents d’élèves après l’annonce de l’Ia de n’accorder qu’un 1/2 poste de maître sup au lieu d’ouvrir une classe sur le groupe scolaire et ce sous le prétexte qu’il n’ont pas la classification ZEP, ce qui ne change rien au niveau général.pour le planning, un vrai casse tête.
A l’AG du samedi précédent, il y avait une centaine de personne dont la FCPE locale.

Les mots d’ordre de l’occupation :

- classe de CP surchargées (27 élèves ) alors qu’en ZEP = 23.

- refus d’une ouverture de classe par l’IA

- difficultés grandissantes chaque année.

Dans les débats est sorti l’idée que zep ou pas zep, on ne veut pas être stigmatisé, on veut 23 élèves par classe.

Il y a occupation mais les enfants sont quand même en classe car les parents de manière général n’ont pas voulu que les enfants perdent des cours.
Du coup, il y a une rencontre avec l’IA mardi 16 à 18h00 à l’IA : un cortège de parents d’élève et les enseignants de Varlin y vont.