Accueil > Vos droits > Primes et aides à l’entrée dans le métier

Vos droits

Néo-titulaires

Primes et aides à l’entrée dans le métier

vendredi 1er juillet 2011

Depuis la rentrée 2011, les 2 heures de décharge dans l’emploi du temps qui étaient prévues jusqu’alors afin de libérer une journée dans l’emploi du temps pour participer aux formations, n’existent plus.

La CGT-Educ’action Créteil revendique un retour sur cette réforme afin que les néo-titulaires bénéficient bien de cette décharge horaire permettant de favoriser l’entrée dans le métier des enseignants.
**********************

Prime spéciale d’installation. Les professeurs des écoles titularisés au 1er septembre 2009 peuvent bénéficier, sous réserve de remplir les conditions prévues par le décret n° 89-259 du 24 avril 1989 modifié, d’une prime spéciale d’installation d’un montant brut de 2 022.96 € versée en une seule fois. Elle doit être demandée dans les 2 mois de la prise de fonction en tant que titulaire.

Prime d’entrée dans le métier.
D’un montant de 1 500 €, elle est versée en une fois (Décret n° 2008-926 du 12 septembre 2008 instituant une prime d’entrée dans les métiers d’enseignement, d’éducation et d’orientation). Elle est attribuée aux personnes qui, à l’occasion de leur première titularisation dans un corps de fonctionnaires enseignants du premier ou du second degré, dans le corps des conseillers principaux d’éducation ou dans le corps des conseillers d’orientation- psychologues, sont affectées dans une école, un établissement ou un service relevant du ministre chargé de l’Education nationale. Elle est versée une seule fois au même bénéficiaire.

Aide à l’installation des personnels du Comité Interministériel des Villes (CIV).D’un montant maximum de 900 €, elle est versée sous condition de ressources. Vous devez être néo titulaires affectés en île de France ou avoir obtenu une mutation et être locataire.

Aide à l’installation pour les personnels affectés en Ile de France et exerçant plus de 51 % de votre fonction en ZUS (AIP ville). D’un montant maximal de 900 € (et dans la limite des sommes réellement versées), elle est versée sous condition de ressources afin de contribuer à la prise en charge d’une location.

Installation en Région Parisienne (IRP) : elle est destinée aux personnels titulaires, stagiaires, contractuels AVS I, AVS co et AED. Pour y prétendre, vous devez être affecté pour la première fois en Ile de France. D’un montant maximum de 200 € à 400 €, elle est versée en fonction des ressources.

Ces aides ne sont pas toutes cumulables et doivent être demandés sous certains délais, soyez vigilants.