Accueil > Actualité > Le ministère modifie les conditions de titularisation des enseignants en (...)

Actualité

Le ministère modifie les conditions de titularisation des enseignants en catimini

jeudi 10 novembre 2011

Alors que les épreuves des concours enseignants approchent, le ministère annonce simplement sur son site internet, et sans éditer de nouveaux textes, que le Certificat de Langues (CLES2) ne sera plus exigé pour les étudiants titulaires d’un master, considérant que « le diplôme de master ne peut être délivré qu’après validation de l’aptitude à maîtriser une langue vivante étrangère. Les parcours types de formation comprennent des enseignements permettant aux étudiants d’acquérir cette aptitude ».

La CGT Educ’action dénonce la manière avec laquelle ces informations ont circulé. Une ligne sur le site internet n’est pas une méthode de communication acceptable avec les candidats !

Par ailleurs, cette annonce ne règle pas le problème des personnels non-titulaires passant les concours et pour qui ce CLES2 reste exigé. En réalité, c’est une épreuve supplémentaire qui leur est demandée par rapport aux étudiants !

La CGT Educ’action ne se contente pas de cette petite annonce et réaffirme son opposition totale à la Mastérisation du recrutement des enseignants et CPE. Elle revendique un concours niveau licence, avec une formation payée de deux ans et débouchant sur l’attribution d’un Master.

Montreuil, le 10 novembre 2011