Accueil > Actualité > IUFM de Livry-Gargan : Les problèmes de paye : le retour !

Actualité

IUFM de Livry-Gargan : Les problèmes de paye : le retour !

dimanche 14 septembre 2008

Info de dernière minute (17/09/08 à 10h00) : ouf !!!! les stagiaires seront payés !

La rentrée et ses marronniers ! Dans les médias nationaux, nous avons le choix de la trousse, la recherche du bon cahier, l’achat du cartable, la liste des fournitures.. Pour les PE 2 de Livry-Gargan, ce sont plutôt les problèmes de paye, moins médiatiques mais au moins aussi compliqués et pénibles…

Au lieu de contacter individuellement les personnes concernées et de leur faire remplir une demande d’avance sur salaire, l’Inspection d’Académie a opté pour une autre solution. La direction de l’IUFM a donc désigné quelqu’un afin de faire le tour des groupes et d’annoncer à la volée que des payes ne seraient pas versées sans plus d’information. La solution proposée ? Une attestation d’emploi ! Après le bon point, l’éducation nationale a inventé le bon pour salaire ! Il est bien évident que vos propriétaires et vos banquiers vont s’en contenter et laisser courir vos dettes… Cette situation est inacceptable ! Vous étiez étudiants, vous avez bien souvent engagé des frais importants pour la rentrée : achat d’ordinateurs, déménagement, loyers etc... Le moins que l’on puisse dire est que l’administration a fait preuve d’une grande légèreté ! Car ces erreurs ne sont ni exceptionnelles ni nouvelles. Régulièrement, les PE 2 et les titulaires entrants dans le département voient leur traitement arriver avec beaucoup de retard… En 2005, les motifs évoqués étaient : erreur entre les noms d’épouse et de jeune fille, absence de certificat de cessation de paiement pour ceux qui travaillaient au préalable pour l’état et pour les autres ….


En attendant que faire ?

1/ Signaler vous auprès de nous afin que l’on intervienne auprès de l’inspection d’Académie (nous faisons circuler un recensement dans les groupes). Il est indispensable que l’on sache combien de personnes sont concernées et à quel titre afin de proposer les mesures adéquates.

2/ Demander immédiatement le versement des intérêts moratoires auxquels vous avez droit : cela a pour effet d’accélérer le processus de versement des sommes dues par l’administration (cf modèle au dos). La demande est présentée directement à l’administration (inspection d’académie). Il faut agir très vite car les intérêts de retard courent à la date de la demande et non à la date de la dette.

3/ Demander immédiatement à remplir une demande d’avance sur salaire. Cette possibilité existe et il n’y a bien que l’éducation nationale pour ne pas faire remplir une demande d’avance systématique à son personnel stagiaire !
4/ Faire circuler et signer la pétition remise dans les casiers afin que l’Inspection d’Académie prenne à son compte les frais d’agios !

Les élèves stagiaires subissent ces errements depuis des années. Comment expliquer qu’aucune mesure efficace et durable n’ait été prise ? A moins que l’administration veuille intégrer définitivement la question des payes à la liste annuelle des marronniers. En ce qui nous concerne, nous nous contenterions des problèmes de trousses et de cartables…


NOM Prénom
Adresse

Objet : versement du traitement du mois de septembre

Le septembre 2008,

Monsieur l’Inspecteur d’Académie,

Je suis professeur des écoles stagiaire à l’IUFM de Livry-Gargan.
Fin septembre j’ai été surpris d’apprendre sans aucune explication que l’on ne me verserait pas mon traitement.
Je vous demande par la présente le paiement du principal et le versement d’intérêts moratoire et d’indemnité de retard sur la base du taux de l’intérêt légal en vertu de la Circulaire du Budget n°140 du 24 octobre 1980.

Je vous prie d’agréer, M. l’inspecteur d’Académie, mes respectueuses salutations.