Accueil > Actualité > Rythmes scolaires : un nécessaire report de la réforme

Actualité

Rythmes scolaires : un nécessaire report de la réforme

mercredi 21 novembre 2012

Le Président de la République a décidé de repousser la « réforme » des rythmes scolaires.

La CGT Éduc’action exprime son opposition à toute application, même partielle, de ce qu’avait prévu le ministre de l’Éducation nationale à la rentrée 2013.

Pas réellement négociée avec l’ensemble des organisations syndicales représentatives et ne tenant pas compte de l’opposition des personnels à une nouvelle aggravation de leurs conditions de travail, cette réforme, mal bouclée, ne pouvait aboutir qu’à un échec, ce que démontrent les propos de François Hollande.

La CGT Éduc’action demande le report global de toute réforme à la rentrée 2014 et l’ouverture de réelles négociations. Elle ne peut imaginer que le choix soit laissé à chaque commune, voire à chaque école, provoquant des situations ingérables pour les parents et les personnels.
Aucune réforme sérieuse des rythmes scolaires ne pourra se faire sans mettre les moyens nécessaires à sa réalisation, entre autres la création de postes pour permettre la déconnexion du temps de l’enfant de celui des adultes le prenant en charge, et sans les financements nécessaires pour prendre les enfants en charge sur le temps péri-scolaire.

Une autre réforme est nécessaire !

Montreuil, le 21 novembre 2012