Accueil > Actualité > Janvier 2009 : Mobilisation Générale !

Actualité

Janvier 2009 : Mobilisation Générale !

Appel 1er et 2nd degré de la CGT-Educ’action Créteil

mercredi 21 janvier 2009

Depuis la rentrée de septembre 2008, élèves, enseignants et parents sont mobilisés contre les mesures régressives dans l’Education.
Le mois de janvier 2009 sera celui de la mobilisation générale : c’est le moment d’agir et de faire plier le gouvernement !

La mobilisation lycéenne a permis d’obtenir un premier recul de Darcos sur sa réforme du lycée. La mobilisation dans le 1er degré des enseignants et des parents a permis d’obtenir un deuxième recul puisqu’il a annoncé renoncer à sédentariser une partie des RASED (mais sans revenir sur les suppressions de postes…) : c’est le signe qu’il est possible de gagner si nous nous mobilisons tou-te-s !

Contre les suppressions de postes dans le 1er et 2nd degré : 13 500 prévues à la rentrée 2009 (environ 760 dans l’académie de Créteil), après les 11 200 de la rentrée 2008 ! Le gouvernement a prévu 90 000 suppressions de postes dans l’Education sur 5 ans dans le cadre de la RGPP !

Télécharger le tract de la CGT-Educ’action Créteil

Contre la réforme rétrograde du lycée : Darcos et Sarkozy n’ont annoncé qu’un report d’un an de la réforme et les pseudos-négociations annoncées se feront sur les mêmes bases qu’avant ! Nous refusons un lycée sans cohérence pédagogique et n’ayant pour seul objectif les suppressions de postes. L’avenir de la voie technologique reste de plus incertain.

Contre la généralisation du bac pro en 3 ans : La généralisation du bac pro en 3 ans, au lieu de 4, a pour but principal de récupérer des postes dans les LP, elle entraînera à la rentrée 2009 la fermeture des BEP (sauf quelques-uns de manière transitoire), la disparition de certaines filières et la déprofessionnalisation du bac pro… Nous refusons cette casse de l’enseignement professionnel public n’ayant pour seul objectif des économies budgétaires et le développement de l’Apprentissage

Dans le premier degré, parents et enseignants refusent les décrets Darcos, la disparition des RASED et les heures de soutien hors temps scolaire, les nouveaux programmes, les EPEP, la casse de la scolarisation des 2 ans, la remise en cause du droit de grève et le SMA … bref un véritable démantèlement des écoles maternelles et élémentaires !

Pour les enseignants et l’ensemble de la fonction publique, dans son objectif de suppression de 200 000 postes de fonctionnaires en 4 ans, ce gouvernement entend détruire les statuts. Il s’agit de précariser davantage les personnels, les obliger à accepter n’importe quel poste (temps partiel imposé, postes partagés sur plusieurs missions et fonctions publiques, recours à l’intérim, augmentation du temps de travail…) et permettre les licenciements massifs. C’est à une casse généralisée des services publics et de l’éducation que s’attelle ce gouvernement. Dans le même temps, pour l’ensemble des salariés, Sarkozy veut encore allonger la durée de cotisation pour les retraites. Sarkozy veut faire payer aux salariés la crise engendrée par le capitalisme. Les conséquences sont dramatiques : hausse du chômage, la chute du pouvoir d’achat des salariés....

Après la manifestation régionale du 17 janvier et les manifestations lycéennes des mois de décembre et janvier, nous appelons dès aujourd’hui à s’inscrire massivement dans la grève interprofessionnelle du jeudi 29 janvier 2009 pour les retraites, les salaires, l’emploi et la défense des services publics, en y portant également nos revendications.

Par l’amplification de notre mobilisation, nous avons les moyens de mettre le gouvernement en échec sur ses projets, de faire gagner nos revendications et d’avancer pour l’amélioration du système éducatif et des services publics. Dans tous les établissements, les localités, préparons ensemble un mouvement puissant permettant de gagner.

Télécharger le tract de la CGT-Educ’action Créteil

Tous ensemble pour exiger :

- Un collectif budgétaire permettant un service public d’éducation premier et second degré de qualité qui permette le maintien des postes et la création des postes nécessaires

- Contre la suppression des BEP et la généralisation du bac pro en 3 ans

- L’abandon de la réforme du lycée, et pas simplement son report

- L’abandon des réformes de casse de l’école primaire

- Pour des services publics de qualité, le retrait de la RGPP et de la loi sur la mobilité

- L’ouverture de vraies négociations sur l’amélioration des conditions de travail avec par exemple une réduction du temps de travail (réduction du temps de présence élève pour une amélioration de leurs conditions de travail, intégrant les concertations dans le temps de travail)

- La levée et l’abandon des sanctions administratives et/ou judiciaires à l’encontre des lycéens et enseignants

- Le réemploi et la titularisation de tous les précaires sans condition

- La compensation immédiate de la perte de notre pouvoir d’achat et l’ouverture de véritables négociations salariales

- Le retour à 37,5 annuités pour tous (privé et public) avec la garantie d’une retraite à taux plein à 60 ans


Nous déposons un préavis de grève 1er et 2nd degré pour chaque jour ouvré du mois de janvier.

Nous appelons à participer aux actions dans les départements, l’académie et la région ; aux manifestations en convergence avec les lycéens ; à discuter et décider de la reconduction de la grève en AG premier et second degré…

Tous en grève le jeudi 29 janvier 2009 :

Grève unitaire interprofessionnelle

Manifestation 14h00 Bastille


Lire les appels unitaires à la grève du jeudi 29 janvier 2009

Lire l’appel de la CGT-Educ’action