Accueil > Actualité > HANDICAP ET ECOLE : L’HEURE DE LA HONTE !

Actualité

CGT Educ’action Créteil

HANDICAP ET ECOLE : L’HEURE DE LA HONTE !

jeudi 12 juin 2008

Alors que le N. Sarkozy a présidé sa première conférence nationale sur le handicap, hautement médiatique et médiatisée, la CGT Educ Action de l’académie de Créteil dénonce encore une fois les conditions d’enseignement, les conditions de travail des personnels enseignants et non enseignants (AVSi) qui s’occupent de la scolarisation des élèves en situation de handicap !
Qui dit condition de travail des personnels dit condition d’accueil des élèves en situation de handicap ! En effet, la scolarisation des ces élèves a besoins particuliers ou pas se réalise dans des conditions parfois dramatiques d’accueil !

La surcharge de travail des enseignants référents, premier et second degré confondus ; leurs conditions d’installation dans les établissement parfois très précaire, leurs missions qui ne sont presque dévolues qu’aux travaux administratifs, sans parler de la gestion des personnels non enseignants (AVSi) font qu’ils ne s’occupent plus réellement des élèves et qu’ils ne sont plus à même d’aider les enseignants et les équipes qui accueillent les élèves en situation de handicap ! Ils travaillent plus, ont plus de responsabilités et sont moins bien payés ! Ils sont amenés à gérer des situations douloureuses ! Les personnels non enseignants qui s’occupent de la scolarisation des élèves en situation de handicap sont des personnels extrêmement précaires, mal rémunérés, sans réelle formation et avenir dans cette fonction. La majorité de ces contrats prendront fin à la mi juin !

Alors que ne cesse d’augmenter en quantité la scolarisation des élèves en situation de handicap, le nombre d’enseignants référents reste stable ! Pas de création de postes ! Dans un même temps, le nombre de classes spécialisées, CLIS et UPI, restent en deçà des attentes des professionnels et des familles ! Le mépris des personnels est un mépris pour les élèves et leur famille ! La suppression des postes tous degrés confondus est une réelle catastrophe, elle touche aussi la scolarisation des élèves en situation de handicap ! Ici comme ailleurs l’enfant est méprisé…quel impact auront les mesures Darcos sur les élèves en situation de handicap et en difficultés scolaires ?

La CGT Educ Action Créteil dénonce les conditions d’accueil des élèves handicapé, les conditions de travail et d’enseignement des personnels enseignants spécialisés ou non, les conditions de travail et d’emploi des personnels non enseignants prenant en charge les élèves handicapés ! Nous exigeons l’augmentation du nombre d’enseignants en général donc des référents ! Nous exigeons d’autres conditions d’accueil des élèves ! Nous exigeons des emplois statutaires pour les personnels précaires qui s’occupent des élèves et enfin la transformation de tous les emplois précaires de l’éducation nationale en emplois statutaires !

Encore une fois nous dénonçons la politique du gouvernement au niveau de l’école, de la santé …du service public en général. Nous dénonçons sa volonté de destruction totale du service public, donc de l’accès démocratique des personnes à ces services !

Créteil, le 12 juin 2008