Accueil > Actualité > Généralisation du bac pro 3 ans : autosatisfaction du ministre et BEP (...)

Actualité

Généralisation du bac pro 3 ans : autosatisfaction du ministre et BEP dévalorisé

lundi 19 octobre 2009

Vendredi 16 octobre 2009, Luc Chatel s’est livré à un numéro d’autosatisfaction, à l’occasion de la sortie d’un BO précisant la définition du diplôme intermédiaire propre à chaque spécialité. Car, selon la spécialité, ce diplôme peut être un CAP (cas de 26 spécialités) ou un BEP (les autres). Dans ce cas un BEP rénové a été créé, sauf dans 4 branches. Par contre la réforme du CAP est encore en cours et les enseignants doivent se débrouiller…

La note précise aussi à qui s’appliquent les nouveaux programmes d’enseignement général. Elle évoque les modes de certification fort variables eux aussi selon les situations.

La CGT-Educ’action réaffirme son opposition à cette réforme et continuera, avec les personnels, à initier des actions pour sauver la voie professionnelle publique. L’autosatisfaction du ministre tranche avec la réalité du terrain où les personnels et les élèves se débattent pour faire fonctionner les lycées professionnels malgré une réforme injuste et précipitée.

Toutes les infos :
http://www.cgteduccreteil.org/spip.php?rubrique6


Le BO (BO spécial 9 du 15 octobre 2009, Rénovation de la voie professionnelle) :

http://media.education.gouv.fr/file/special_9/06/1/Bulletin-officiel-special-9-du-15-10-09_123061.pdf


Le discours du ministre :

http://www.education.gouv.fr/cid49245/reforme-de-la-voie-professionnelle-bilan-de-rentree.html