Accueil > Actualité > Gaz-électricité : Une nouvelle ponction sur le pouvoir d’achat des salariés  (...)

Actualité

Gaz-électricité : Une nouvelle ponction sur le pouvoir d’achat des salariés ?

Déclaration commune CGT et INDECOSA CGT

jeudi 7 août 2008

Le gouvernement vient de proposer une hausse de 2% pour les tarifs de l’électricité et de 5% pour le gaz. Ces majorations interviendraient au lendemain du week-end du 15 août !

Le gouvernement recourt toujours aux vieilles méthodes consistant à annoncer les « mauvaises nouvelles » au cœur des vacances quand les salariés et les usages sont considérés comme ayant « la tête ailleurs ».

L’addition est salée particulièrement pour le gaz où l’augmentation serait de 15,5 % depuis le début de l’année. Cette escalade des tarifs est d’autant plus incompréhensible que le prix du baril de pétrole sur lequel est indexé le prix de la molécule de gaz est en net repli. Il a baissé dans la dernière période de 15%.

S’agit-il de faire plaisir aux actionnaires privés de GDF-SUEZ et de soutenir ainsi la valeur de l’action du groupe ?

L’élargissement des tarifs sociaux (tarif électrique de première nécessité et tarif spécial de solidarité en gaz) à 2 millions de ménages modestes n’est pas une réelle contrepartie. Les 150 millions d’euros qui serviront à les financer sont en fait prélevés sur les autres consommateurs !

Les dépenses de produits énergétiques atteignent déjà 10% en moyenne des budgets des ménages. Les augmentations depuis le début de l’année représentent une amputation moyenne de 50 Euros par mois du budget des ménages. Les salariés vont demander des comptes au gouvernement et à leurs employeurs dès la rentrée de septembre.

Montreuil, le 7 août 2008

- (1) INDECOSA CGT : Association pour l’INformation et la DEfense des COnsommateurs SAlariés CGT