Accueil > Actualité > Evaluations expérimentales DEPP des acquis des élèves de CM2 en maîtrise de (...)

Actualité

Evaluations expérimentales DEPP des acquis des élèves de CM2 en maîtrise de langage et de la langue française ?

Lettre de la CGT Educ Action à Monsieur l’Inspecteur d’académie du Val-de-Marne

lundi 19 mai 2008

CGT Educ Action 94 11/13 rue des Archives 94 000 Créteil

Créteil, le 15 mai 2008

Objet : évaluations expérimentales de CM2 DEPP Evaluation bilan des acquis des élèves de CM2 en maîtrise de langage et de la langue française.

Monsieur l’Inspecteur d’académie,

Nous avons été extrêmement choqués d’apprendre et de voir qu’un questionnaire de type « questionnaire de personnalité, vie individuelle et familiale » [ce que pense l’enfant et ou l’élève de lui dans sa relation au travail scolaire (image de soi) , ce qu’il pense de lui, des autres ( adultes enseignants et ou élèves) , ce qu’il pense de la réputation de son école, comment et avec qui il vit chez lui et ce sur le plan scolaire et individuel, qui sont les personnes qui vivent avec lui, la langue parlée… : partie 4 ] faisait partie des évaluations expérimentales CM2 organisées par la DEPP en mai 2008 afin de tester les connaissances des élèves en lecture, outils de la langue, production écrite.

Choqués, tant sur la forme que sur le fond.

Nous ne pouvons accepter que les réponses à ce type de questionnaire puissent être croisées et associées aux résultats du bilan relatif à la maîtrise du langage et de la langue française, plus généralement aux connaissances et compétences scolaires des élèves. C’est une question éthique et une question de responsabilité professionnelle. Question d’éthique pour les personnels enseignants que nous sommes et, ce d’autant plus que de sérieuses interrogations sont soulevées par ce type « de tests de personnalité bilan de compétences » même si la circulaire précise qu’aucun résultat individuel des élèves ne sera donné pour préserver l’anonymat :

- pourquoi avoir « élaboré » un instrument expérimental de mesure de la maîtrise du langage pour les élèves de CM2 associé à un test apparent de personnalité ? Quelle est la pertinence pédagogique d’une telle association ?

- comment le panel d’élèves, de classes, d’écoles ont-ils été recrutés et choisis ?

- s’agit-il d’une étude réalisée conjointement avec un autre organisme de type CNRS ? INSERM ? Autre ? Un autre ministère ?

- quel organisme privé, public, quel ministère a conçu et élaboré le questionnaire cité (partie 4) ? Le bilan « maîtrise du langage et de la langue française » ? Est-ce que ce sont les mêmes organismes ? Des organismes différents ?

- cet organisme privé, public, ce ministère est-il habilité à effectuer ce type de questionnaire (partie 4) (partie 4 et tests de connaissances) ?

- quel l’objectif pédagogique de ce test individuel relatif à l’intimité de l’enfant et des familles ?

- à qui, à quoi ce croisement de données va-t-il servir ?

- quel organisme privé, public, quel ministère est chargé de dépouiller le questionnaire, d’en effectuer une analyse ?

- cet organisme privé, public, ce ministère est-il habilité à dépouiller ces tests « vie familiale, privée et personnalité » de l’enfant ?

- quel organisme privé, public, quel ministère est chargé d’effectuer les corrections du test de connaissance ?

- quel organisme privé, public, quel ministère est chargé d’effectuer les croisements de toutes les données ? Quelle habilitation ?

- les familles des enfants sont-elles prévenues et ont-elles données leur autorisation pour la passation de la partie 4 ?

- quel organisme conservera toutes les données non anonymes ?

- compte tenu du manque d’argent de l’état, avec quels moyens le Ministère de l’Education Nationale finance-t-il ce type d’évaluations personnelles sur les élèves ?

Vous comprendrez, Monsieur l’Inspecteur d’académie, que compte tenu de certains antécédents sociaux et sociétaux relatifs à l’enfance et à l’enfant (rapport Bénisti et INSERM, Base élèves, panel des 35 000, cohorte « Elfe », fichier dit de Pau, les lois liées à l’immigration …) nous ne pouvons que dénoncer ce type de tests. Tests qui mélangent acquisition scolaire, vie familiale, privée et personnalité des élèves, des enfants.

Vous comprendrez encore, Monsieur l’Inspecteur que le manque de transparence des services de l’Education nationale est porteur de lourdes interrogations… manque de transparence tant sur la forme que sur le fond. Manque de transparence par exemple sur le nombre d’écoles concernées par ce dispositif sur le département…

Vous comprendrez alors, Monsieur l’Inspecteur d’académie, que nous invitions vivement les collègues concernés par ces tests de ne pas faire remplir par les élèves choisis de CM2 la partie 4 du test « Evaluation - bilan des acquis des élèves de CM2 en maîtrise du langage et de la langue française ». Partie 4 « questionnaire enfant » qui n’a directement rien à voir avec les acquis des élèves en matière de maîtrise de la langue française. Aussi, nous vous serions très reconnaissants de bien vouloir répondre à nos interrogations, à celle de nos collègues concernés ou non concernés par ces tests.

Veuillez recevoir, Monsieur l’Inspecteur d’académie, nos respectueuses salutations.

Pour la CGT Educ’ Action 94 Valérie Bouzignac, co secrétaire générale