Accueil > Actualité > Bac pro 3 ans : demandes d’audiences de lycées

Actualité

Bac pro 3 ans : demandes d’audiences de lycées

lundi 11 février 2008

Ci-dessous un exemple de courrier envoyé au recteur de l’académie de Créteil. Nous appelons tous les établissements à faire de même.

Monsieur le RECTEUR de l’Académie de CRETEIL

Nous souhaitons vous informer de la demande d’audience des Lycées Professionnels Moulin-Fondu de Noisy le Sec, Simone Weil de Pantin et Horticulture de Montreuil, suite aux propositions de structures (BAC PRO 3 ans) et/ou de Dotation Horaire Globale pour la Rentrée scolaire 2008.

Nous souhaitons aussi vous faire part de l’existence de 1700 signatures au 30 janvier 2008 de la pétition émanant de toutes les organisations syndicales de l’académie « Non à la généralisation du BAC PRO 3 ans, Maintien des BEP 2 ans et des BAC PRO 2 ans » et ce pour 39 lycées professionnels et polyvalents de l’académie ainsi que celles de collèges avec le soutien de la FCPE du Val de Marne.
Nous tenons à votre disposition, lors d’une prochaine réunion la copie de ces pétitions en partie remises au Ministère lors de la délégation reçue le 30 janvier sur la question des BAC PRO 3 ans dont l’expérimentation est généralisée à la rentrée 2008.

Nous avons pris acte de votre courrier adressé aux chefs d’établissements des lycées et LP de l’académie en date du 23 janvier suite à la réunion rectorale avec toutes les organisations syndicales du 22 janvier en votre présence.
Nous vous ferons part dans un prochain courrier de nos remarques et attentes de manière plus approfondie, prenant en compte les éléments actuellement connus et non définitifs de l’expérimentation généralisée des « BAC PRO 3 ans » à la rentrée 2008.

Cette mise en place généralisée de l« expérimentation » BAC PRO 3 ans« concerne donc 83% des 120 LP et SEP de l’académie au lieu de 32% à la rentrée 2007 tout en multipliant exponentiellement le nombre de divisions de 1re année de »BAC PRO 3 ans" en fermant l’accueil des collègiens vers le BEP 2 ans dans de nombreuses filières d’établissement.
Dans votre courrier du 23 janvier, vous sollicitez l’avis des établissements par leur Conseil d’Administration pour préparer la structure pédagogique des lycées et LP. Il est vrai que dans ce domaine, il reste beaucoup à faire pour que l’avis des personnels, celui des représentants élus et syndicaux soit pris véritablement en compte dans une instance décisionnelle.

L’institution publique ne peut pas à loisir « revendiquer l’autonomie des établissements » ( avec laquelle la CGT est très critique) et institutionnellement imposer avec l’accord ou non du chef d’établissement une politique rectorale pour l’établissement.
Nous espérons donc vivement que vous aurez à coeur de prendre en compte la volonté des personnels et des établissements exprimée à la suite des propositions rectorales de la rentrée 2008, pour ne pas imposer une expérimentation généralisée et pré-établie.

Notre rencontre du 5 février avec le DAET de l’académie nous conforte dans cette demande.

Nous avons aussi pris acte de la décision rectorale de maintenir les « BEP 1 an » pour la rentrée 2008 mais il se pose aussi le devenir de ce parcours diversifié qui mérite une autre approche par une expérimentation plus ouverte vers l’enseignement professionnel s’adressant aux élèves volontaires de seconde indifférenciée de lycée.
De même, comment ne pas évoquer ici le devenir des « 1re d’ Adaptation » parcours diversifié et reconnu toujours pertinent (surtout dans le Tertiaire actuellement) des élèves sortant de BEP vers l’enseignement Technologique. Celui-ci aussi à notre sens mérite d’être valorisé y compris dans la filière STI.

Ces parcours participent certainement de la valorisation de l’enseignement professionnel tout comme pourrait l’être le bac-pro 3 ans, dans la mesure où il serait conçu comme un parcours diversifié prenant appui sur une évaluation sérieuse de l’expérimentation et des conditions d’ouverture qui reste à définir.

En vous remerciant de prendre en compte les demandes d’audience ci-jointes des personnels enseignants des 3 lycées, veuillez agréer, monsieur le Recteur l’expression de nos sentiments dévoués à l’ enseignement public.

Matthieu BRABANT S. Académique

JP BLANCHOUIN Bureau Union Académique
CGT Educ’Action Académie de Créteil