Accueil > Actualité > BAC PRO EN 3 ANS FIN DES BEP

Actualité

Lettre aux élèves et aux parents

BAC PRO EN 3 ANS FIN DES BEP

lundi 10 mars 2008

L’ETAT FAIT DES ECONOMIES SUR LE DOS DES ELEVES !

Jusqu’à présent, l’Etat Français payait quatre années d’études aux élèves pour qu’ils puissent obtenir le Baccalauréat professionnel. Aujourd’hui, c’est fini !
Après avoir décidé de faire des cadeaux fiscaux aux plus riches, l’Etat supprime une année d’étude aux enfants des plus pauvres. En imposant cette décision, il se désengage de sa responsabilité de former l’ensemble des enfants de la nation. Quel sera le sort de tous ceux pour qui trois années ne suffisent pas pour obtenir le baccalauréat ? Eh bien, c’est clair, ils ne seront plus formés par l’Education Nationale mais par les patrons, en apprentissage.

Affichette
Lettre aux parents

Le ministre Xavier Darcos décide officiellement de supprimer une année d’études dans les lycées professionnels :

« comme vous le savez, je souhaite que la rentrée 2009 permette la mise en place de la réforme des baccalauréats professionnels en trois ans après la classe de troisième. » (note du18 décembre 2007).

« les ouvertures de division de première année de baccalauréat professionnel en trois ans se feront par remplacement de divisions de seconde professionnelle (première année de BEP) » (note du 29 octobre 2007).

Pourtant le rapport de l’Inspection Générale (rapport PRAT septembre 2005) dit clairement à ce sujet :

« Au motif d’économies immédiates apparentes (gain des moyens d’enseignement de 25%)1, ces dernières pratiques2 sont de loin les plus pénalisantes. En effet, elle négligent les publics relevant d’un parcours « ordinaire » en quatre ans (BEP+Bac. Pro.), qui sont pourtant les plus nombreux et qui sont ainsi obligés d’aller chercher ailleurs leur formation. »

1 trois ans d’études au lieu de quatre = 25% d’économie
2 ces dernières pratiques = création de Bac Pro en trois ans en remplacement de BEP.


Contrairement à son frère aîné qui est en terminale Bac Pro, mon fils est encore au collège…

Question 1

Aura-t-il une place dans un lycée professionnel ?

A partir de 2009, il faudra qu’il soit capable de faire en trois ans ce que son frère a fait en quatre ans. Sinon…


Question 2

S’il ne peut pas le faire, quel choix aura-t-il ?

Peut-être l’apprentissage ! Mais attention, l’Education nationale ne peut pas garantir la signature d’un contrat d’apprentissage. Il lui faudra trouver seul une entreprise. Le plus probable, c’est qu’il sera renvoyé vers un niveau CAP.

Question 3

Avec un CAP, quel avenir professionnel ?

Les débouchés professionnels avec un CAP sont plus restreints, voire inexistants dans certaines professions. La poursuite d’études vers un bac pro est très difficile.

Question 4

Quelle assurance, pour un élève de bac pro 3 ans, d’obtenir un BTS ?

On peut craindre que pour une grande partie de ces élèves, l’année de formation en moins soit un handicap à l’admission et à la réussite au BTS.

Affichette
Lettre aux parents

MAINTIEN DES FORMATIONS
BEP 2 ANS + BAC PRO 2 ANS

SEMAINE D’ACTION ELEVES / PARENTS / ENSEIGNANTS

10 - 14 mars 2008

CGT-SUD-FSU-FO

Le matériel en direction des personnels