Accueil > Actualité > Nous sommes toujours mobilisés !

Actualité

Nous sommes toujours mobilisés !

jeudi 1er avril 2010

Après 2 mois de mobilisation, Luc Chatel n’a répondu positivement à aucune des revendications. La mobilisation doit se poursuivre dans l’éducation.

Samedi 10 avril : La CGT-Educ’action 93 appelle avec l’intersyndicale 93 et la FCPE à une manifestation départementale Parents-Professeurs samedi 10 avril 2010 à 10h à Bobigny de l’IA (Rendez-vous Promenade Jean Rostand / angle Rue Claude Bernard) à la Préfecture
Lire et télécharger le tract unitaire pour la manifestation du 10 avril
Mercredi 14 avril : Avec plusieurs autres organisations, nous appellons à faire un même rassemblement le mercredi 14 avril à 14h00 au rectorat de Créteil afin que les établissements puissent porter ensemble leurs revendications.

Nous appelons donc tous les établissements à se saisir de ce rendez-vous, à se réunir dans les établissements pour faire le point sur les revendications (postes, moyens, vie scolaire) et à venir les porter au rectorat le 14 avril à 14h. Rappelons que les postes définitifs peuvent être créés jusqu’au 12 mai.
Lire et télécharger le tract pour le rassemblement du 14 avril
cahier revendications 1er degré
-------
cahier revendications 2nd degré

Pour la CGT-Educ’action Créteil, de telles actions font bien partie de la mobilisation que nous avons commencé depuis 2 mois et n’exclue pas d’autres initiatives. C’est pourquoi d’ailleurs la CGT-Educ’action avait proposé une intersyndicale académique le 31 mars et que la CGT-Educ’action propose une intersyndicale régionale vendredi 9 mars 2010.

C’est ainsi que nous appelons à signer massivement la pétition contre la fermeture des CIO et celle pour le maintien des dédoublements dans l’enseignement professionnel.

C’est ainsi que le conseil national de la CGT-Educ’action vient de décider de lancer une campagne de refus d’être tuteur dans la cadre de la mastéristation. Nous la souhaitons intersyndicale au niveau national. Dans ce cadre, la CGT-Educ’action fait la proposition de la tenue rapide d’une intersyndicale nationale.

C’est ainsi que ce même conseil national vient de réaffirmer son refus de participer aux Etats-Généraux de la sécurité à l’école.

C’est ainsi que la CGT-Educ’action est favorable à de nouvelles initiatives unitaires de grève nationales.