Accueil > Actualité > GEL DES DEPENSES PUBLIQUES : La perspective de nouveaux reculs pour le plus (...)

Actualité

GEL DES DEPENSES PUBLIQUES : La perspective de nouveaux reculs pour le plus grand nombre

Communiqué de l’UGFF-CGT

vendredi 7 mai 2010

L’annonce faite hier par François FILLON sur le gel des dépenses publiques a le mérite de la clarté : l’austérité est bien à l’ordre du jour.

Décidemment, dans la plupart des pays, patronats et gouvernements entendent bien faire payer la crise du système capitaliste et de la course aux profits par l’immense majorité des populations et des travailleurs qui n’a aucune responsabilité dans celle-ci.

De fait, la poursuite et l’aggravation des restrictions budgétaires et des coupes dans les finances publiques vont essentiellement frapper les plus démunis.
L’accès aux droits fondamentaux, à la protection sociale, au progrès va être du plus difficile pour des millions de personnes.

Le non remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite – plus de 300.000 emplois supprimés d’ici à 2012 – est un véritable dynamitage de la Fonction publique.

Au lieu de sabrer les dépenses socialement indispensables, le Gouvernement serait mieux inspiré de prendre dans les dizaines de milliards d’euros de dividendes versés aux actionnaires du CAC 40, de taxer les revenus financiers des entreprises, de redistribuer les pactoles insensés et éhontés que les très hauts revenus amassent grâce à sa politique inique…

Pour l’UGFF – CGT, cette décision du Premier Ministre doit être résolument combattue.

Raison de plus pour faire du 27 mai prochain, dans l’unité la plus large, une nouvelle étape, la plus massive possible – de la mobilisation solidaire pour imposer d’autres choix.

Montreuil, le 7 mai 2010