Accueil > Actualité > 35 heures : les Assistants d’éducation du lycée Jean Macé ont raison  (...)

Actualité

35 heures : les Assistants d’éducation du lycée Jean Macé ont raison !

samedi 1er octobre 2011

Comme les enseignants, élèves et parents d’élèves du lycée Jean Macé de
Vitry-sur-Seine, la CGT Educ’Action 94 apporte son soutien total à la grève et
aux revendications des assistants d’éducation. Ces derniers sont en effet en
conflit avec la nouvelle direction de l’établissement depuis que celle-ci leur a
imposé, sans consultation préalable, d’accroître leur temps de travail de 4 heures
hebdomadaires. Il s’agirait alors de « travailler plus et ne pas gagner plus ».

Le temps de travail de 35 heures par semaine pour ces assistants, appelés
à gérer des situations de plus en plus difficiles, doit être la référence. La volonté
du nouveau proviseur de porter leur semaine de travail à 39 heures au nom de
l’annualisation, montre ce que cette dernière comporte de menace de régression
pour l’ensemble des personnels.

En aucune façon le nouveau chef d’établissement ne peut modifier un
contrat de travail pour « marquer » son arrivée dans l’établissement. Toute
modification des contrats de travail des Assistants d’Education doit faire l’objet
d’une délibération préalable du Conseil d’Administration. Cela n’a pas été le cas.

Le Recteur de l’Académie de Créteil aurait été mieux inspiré de mettre en
garde le proviseur contre sa tentative de modification irrecevable, plutôt que
d’opposer une fin de non-recevoir aux lycéens et personnels d’enseignement et
d’éducation venus exiger justice ce vendredi 30 septembre au rectorat. Oui, les
grévistes ont raison. Et l’entêtement du proviseur et du recteur ne peut
qu’aggraver la situation.

Créteil, le 30 septembre 2011