Accueil > Actualité > Un été de vigilance et d’actions

Actualité

Un été de vigilance et d’actions

Tract de l’URIF-CGT

jeudi 16 juillet 2009

L’été est une période propice aux mauvais coups et ce n’est pas le double langage du chef de l’Etat qui va nous rassurer. D’un côté Nicolas Sarkozy critique la mondialisation actuelle et certaines dérives du capitalisme et dans le même discours il justifie un programme gouvernemental calqué sur les diktats du patronat. Il est certain que cet été est l’été de tous les dangers pour le monde du travail : en effet, depuis maintenant plusieurs mois Gouvernement et patronat profitent de la crise pour accélérer la remise en cause des droits sociaux. L’heure est à la vigilance et à l’action !

Régression de l’emploi privé & public !

Télécharger le tract

Sous couvert de priorité à l’investissement, les choix du gouvernement confirment leur logique de recul social. Les 16 000 suppressions de postes dans l’éducation Nationale, le non renouvellement d’un fonctionnaire sur 2 partant à la retraite, vont dans cette logique.
Aucune mesure n’est entreprise pour endiguer les dramatiques disparitions d’emplois, en moyenne 3000 par jour depuis la fin 2008, en particulier dans l’industrie, la construction et le commerce. Partout il faut multiplier les luttes pour sauver les emplois et en gagner de nouveaux : Ne permettons pas au patronat de profiter de la crise pour licencier.

Toujours rien pour les salaires !

Pour la 3e année consécutive, il n’y aura pas de « coup de pouce » pour le Smic cette année. Seule l’augmentation légale de 1,3 % aura lieu. Ce choix a été félicité par l’ensemble des organisations patronales. Pourtant des moyens existent pour soulager l’économie des familles : rappelons les 400 milliards d’Euros distribués aux spéculateurs pour sauver les banques en début d’année. Cet argent aurait été bien plus utile pour augmenter les salaires et pensions et permettre une reprise par la consommation des ménages. Il est urgent de revaloriser les salaires au regard des besoins économiques et sociaux.

Nouvelles menaces sur les retraites !

Gouvernement et Patronat s’entêtent à vouloir casser notre système de retraite alors que la majorité des salariés s’oppo­sent à l’allongement de la durée du travail. Dès 2010 une nouvelle « réforme » serait mise en place privilégiant le recul d’âge de départ en retraite et l’allongement de la durée des cotisations, éludant toutes les autres pistes permettant d’as­surer la pérennité de notre système de retraite par répartition, notamment en mettant à contribution les revenus du capital. La CGT défend le droit à la retraite à 60 ans à taux plein ainsi que la reconnaissance de la pénibilité du travail par des dé­parts anticipés en fonction des professions.

Rester mobilisé et agir !Ces mesures ne nous feront pas sortir de la crise !

Pour la CGT, relancer l’économie c’est agir en premier lieu pour protéger l’emploi et les salaires.

La CGT considère que la poursuite de mobilisations, dans l’unité la plus large, sera nécessaire pour imposer d’autres choix en matière d’emploi, de salaires, de protection sociale, de retraite, de services publics...

La CGT vous invite à rester mobilisé durant l’été et à agir pour le développement des luttes.