Accueil > Actualité > Trop c’est trop !

Actualité

Trop c’est trop !

Déclaration de la CGT Ile-de-France sur la situation sociale

mercredi 5 août 2009

La période estivale est marquée en Ile-de-France par la multiplication des conflits sociaux dont, bon nombre font suite à des mesures de réduction d’ effectifs, de fermetures de sites, d’ externalisation ou délocalisations d’ activités, de remise en cause d’ acquis sociaux, de gel ou réduction de salaires.

Certaines entreprises concernées ont bénéficié de fonds publics pour le maintien des activités, ce qui ne les empêche pas d’ annoncer de nouveaux plans sociaux.

TROP C’ EST TROP

Cette politique de destruction massive d’ emplois du patronat, en France, au nom du profit et de la rentabilité, est une violence qui porte atteinte à la dignité des salariés, menace leur avenir et prive leur famille des moyens de subsistance nécessaires.

Dans ces conditions, comment ne pas être en colère, comment ne pas réagir lorsque la dignité, le respect des individus sont bafoués ? Comment ceux qui imposent des sacrifices, des privations, la remise en question du niveau de vie, de l’ avenir des familles peuvent s’ imaginer que les salariés n’ agiront pas ?

La plus grande des violences, c’ est la violence sociale qui engendre des drames humains !

La CGT Ile-de-France soutient les salariés qui luttent, refusent le pillage des richesses créées par leur travail, qu ’ils soient manuels ou intellectuels, et qui demandent à être reconnus, écoutés, considérés.

Ces conflits sont en fait le révélateur d’ un manque total de démocratie, de véritable dialogue social et la marque d’ un autoritarisme de plus en plus brutal du patronat.


D’ autres voies sont possibles

A de nombreuses reprises, les salariés avec leurs organisations syndicales ont fait des propositions pour améliorer, développer et rendre pérenne l’ activité dans leurs entreprises.

Les besoins sont nombreux en Ile-de-France et non satisfaits. Des potentiels existent pour maintenir et développer notamment l’ emploi industriel par exemple :

La RATP envisage une commande de 800 à 1200 autobus d’ ici 2011. Ce marché doit permettre aux entreprises actuelles, constructrices d’ autocars, bus et moteurs, de maintenir l’ emploi et de développer les unités de production existantes dans nos territoires.

Le réseau ferré francilien est à saturation et bon nombre de matériels et infrastructures vétustes.

Cela nécessite la rénovation, le remplacement et la construction de matériels ferroviaires importants (infrastructures, voitures, motrices...), la création d’ unités de production dans notre Région.

Des centaines de milliers de franciliens sont sans logement ou vivent dans des locaux vétustes. Là encore, la construction de nouveaux logements sociaux, la réhabilitation des logements anciens seraient source de création, maintien et développement des emplois dans le BTP.

Pour répondre aux besoins économiques et sociaux, il faut mettre fin aux suppressions d’ effectifs dans les services publics, créer les milliers d’ emplois nécessaires garantissant l’ égalité d’ accès pour tous aux droits fondamentaux.

L’argent public accordés ces derniers mois au patronat serait utile pour le financement de ces propositions, alors que les milliards d’ euros, comme on a pu le constater, n’ ont servi qu’ à reconstituer les marges, verser les dividendes aux actionnaires, restructurer et délocaliser l’ emploi.


La CGT Ile-de-France appelle les salariés, les chômeurs, les retraités dans l’ unité la plus large à poursuivre et développer les actions nécessaires pour :

- Le maintien et le développement de l’ emploi en réponse aux besoins économiques et sociaux,

- L’ augmentation des salaires, retraites et minimas sociaux pour garantir et développer le pouvoir d’ achat et la relance de la consommation, source de créations d’ emplois,

- Une protection des salariés à travers l’ instauration d’ une véritable sécurité sociale professionnelle

- Être entendus par le Gouvernement qui porte une lourde responsabilité dans la situation actuelle par la complaisance dont il fait preuve à l’ égard de comportements patronaux intolérables.

Nous donnons rendez-vous aux salariés le mardi 8 septembre à 14h00 au meeting de lutte de la CGT Île de France qui se déroulera à la maison de la Mutualité à Paris.

Il doit résonner de toutes les luttes en cours !


Fait à Montreuil, le 31 juillet 2009