Accueil > Actualité > TOUS ENSEMBLE STOPPONS LA CASSE DE L’ECOLE PUBLIQUE

Actualité

TOUS ENSEMBLE STOPPONS LA CASSE DE L’ECOLE PUBLIQUE

Appel de l’AG Ile-de-France des établissements et des écoles du 20 / 11

vendredi 21 novembre 2008

Le succès de la grève et des manifestations de ce jeudi 20 novembre, après celui de la manifestation nationale du 19 octobre, la résistance qui s’organise au niveau des villes et des départements montrent qu’un mouvement de défense de l’éducation nationale, de l’université et de la recherche se construit, comme dans d’autres services publics ( La Poste, transports… ).

Pour que ce mouvement permette de stopper la casse de l’Ecole publique, il nous faut construire tous ensemble, enseignants, lycéens, étudiants, parents d’élèves un rapport de force à la hauteur des attaques des Darcos-Pécresse-Sarkozy. Ce qui suppose de :

refuser clairement ces attaques pour l’ensemble des secteurs en exigeant le retrait :

- de la « réforme » des lycées généraux et technologiques, comme professionnels

- de la « reforme » des IUFM et de la formation des enseignants

- de la « réforme » Darcos du premier degré et des maternelles, du projet de loi sur les EPEP,

- des textes sur le service minimum ainsi que la levée des menaces contre les enseignants, les équipes et les AG qui décident d’entrer en résistance citoyenne et la levée des sanctions contre des acteurs de précédents mouvements (Veuillet, Benméziane…)

faire le choix de formes d’actions qui permettent de gagner :
Plutôt que d’égrainer les grèves de 24 h en janvier, mars ou même en décembre, il vaut mieux construire un mouvement reconductible contrôlé par les AG qui décident de la poursuite ou de l’arrêt de la grève. Au lieu de la dizaine de jours de grève éparpillés de l’an passé il vaut mieux faire 10 jours d’affilée dans une période qui permette de frapper fort tous ensemble, comme celle qui se dessine actuellement

rechercher l’unité la plus large en termes de niveaux d’enseignement, de syndicats et de développement interprofessionnel en s’appuyant sur les secteurs les plus mobilisés

Pour y contribuer, l’Assemblée Générale d’Ile de France propose aux personnels, aux lycéens, aux étudiants, aux parents, aux assemblées générales et aux syndicats

- d’être en grève le jeudi 27, dans la perspective de reconduire les jours suivants, comme le proposent déjà plusieurs AG (l’AG 92 nord appelle à la grève reconductible à partir du 27, l’AG 95 reconduira s’il y a des soutiens syndicaux l’AG 75 décidera le 27) et les syndicats CGT (Créteil, Versailles), SUD Education, CNT

- de se rassembler le 27 novembre à 9 h 30 devant le Salon de l’éducation, porte de Versailles, et à 14 h de partir en manifestation vers le ministère de l’éducation

- de réunir la prochaine AG IDF jeudi 27 novembre, à 17 h 30, Bourse du Travail de Paris, 3 rue du Château d’Eau, métro République

- Par ailleurs, l’AG IdF appelle à renforcer l’unité, notamment interprofessionnelle : réunions d’ AG de ville, manifestations le 22/11 avec les travailleurs et les usagers de la poste, le 25 avec le supérieur et la recherche, et le 29 novembre 13 h 30 Sèvres-Babylone vers le ministère, avec le collectif des précaires de l’éducation.

Contact : ag.idf@ml.free.fr