Accueil > Actualité > Ouverture du « Ministère de la régularisation des sans-papiers  (...)

Actualité

Ouverture du « Ministère de la régularisation des sans-papiers »

Appels unitaires

jeudi 16 juillet 2009

Suite au rassemblement du 17 juillet appelé en commun, une occupation a démarré dans le 18e arrondissement. Un local a été ouvert et rebaptisé Ministère de la régularisation


Communiqué suite à l’occupation

Ensemble, la CSP75(*) et les organisations associatives, syndicales et politiques - ATTAC, UL CGT 18e, CGT Nettoiement, Solidaires, RESF, les Verts, le NPA - occupent depuis 16h un immeuble au 16 rue Baudelique, dans le 18e arrondissement de Paris. Cet immeuble appartient à la CPAM de Paris géré en partie par le comité central d’entreprise de la CPAM. 

Face à la situation inhumaine du campement des sans-papiers de la CSP75, nous entendons donner une visibilité collective à la mobilisation de l’ensemble des sans-papiers pour faire respecter les engagements pris par la Préfecture et le Ministère vis-à-vis de la CSP75.
Nous exigeons la régularisation de tous les ex-occupants du Boulevard du Temple et au-delà, de l’ensemble des sans-papiers.
Nous appelons l’ensemble des organisations associatives, syndicales et politiques, et tous les collectifs des sans-papiers à soutenir, en venant dès à présent sur place, l’occupation de ce lieu dont nous voulons faire le ministère de la régularisation de tous les sans-papiers.
En attendant, nous demandons la levée des dispositifs policiers et la libération d’un camarade arrêté lors de cette occupation.

(*) Collectif des sans-papiers du 75.


Appel unitaire au rassemblement du 17 juillet pour la régularisation des sans-papiers de la bourse du travail et de tous les sans-papiers

La situation des sans papiers continuant à se dégrader en France et en Europe.
Les rafles et les arrestations se multipliant pour remplir les quotas de reconduites à la Frontière.
Chasse au faciès, droits bafoués, familles dispersées de la lutte des travailleurs sans papiers aux mobilisations contre les centres de rétention administrative, en passant pas les multiples réseaux et collectifs de sans papiers, les ripostes existent.
Il est urgent de les unifier et de les amplifier

Dans la situation où se trouvent les sans-papiers expulsés de la Bourse du travail, campant sur le trottoir du Boulevard du Temple, vu la proposition faite le 9 juillet par la préfecture au nom du ministère de l’immigration, à savoir : l’examen, dans un délai très court, d’une première tranche de 300 dossiers en vue de leurs régularisations, puis, tout de suite après, l’examen des dossiers restants,
Ayant pris la décision, suite à cette proposition, de quitter le trottoir du boulevard du Temple dans le calme et dans les meilleures conditions,

APPELLENT
à un rassemblement de soutien aux sans papiers place du Châtelet,
vendredi 17 juillet à 14 heures pour demander la régularisation de tous les sans-papiers expulsés de la Bourse du travail et de tous les sans-papiers de France.

Premiers signataires :
La Fédération, NPA, PCF, Union Syndicale Solidaires, CGT-Educ’action Créteil...

Appel à l’initative de la CSP 75