Accueil > Actualité > La CGT-Educ’action soutient les personnels mobilisés contre la violence dans (...)

Actualité

La CGT-Educ’action soutient les personnels mobilisés contre la violence dans leur établissement et pour exiger de meilleures conditions de travail

A propos des lycées Moulin (Blanc-Mesnil), Brassens (Villepinte) et collège Langevin (Drancy)

mercredi 1er octobre 2008

La CGT-Educ’action exprime sa totale solidarité avec les enseignants qui ont cessé le travail ces derniers jours pour exiger de meilleures conditions de travail. La situation est particulièrement dramatique aux lycées Georges Brassens à Villepinte et Jean Moulin au Blanc-Mesnil qui ont cessé le travail depuis lundi, et au collège Paul Langevin à Drancy en grève mardi.

La CGT-Educ’action est partie prenante de ces actions. Par ailleurs, nous soutenons les demandes d’audiences des personnels au niveau du rectorat. Nous demandons que le rectorat reçoive immédiatement les enseignants pour répondre de manière urgente à leurs revendications.

Les violences dont les élèves et les personnels de ces établissements de Seine-Saint-Denis ont été les victimes, sont la conséquence des économies budgétaires décidées par le gouvernement en dehors de toute logique éducative : la charge de travail inacceptable qui en découle ne permet pas de gérer au mieux les situations difficiles.
Par ailleurs, nous déplorons des administrations locales désorganisées et ne répondant pas aux demandes des personnels.

La CGT-Educ’action exige donc que les personnels soient entendus et que leurs revendications soient satisfaites.
La CGT-Educ’action appelle à la grève le mardi 7 octobre 2008, à l’occasion de la journée interprofessionnelle d’action pour le travail décent, considérant que les conditions de travail dans l’Education Nationale ne sont pas satisfaisantes. Elle appelle les personnels à participer aux diverses manifestations prévues ce jour.


Lettre au Recteur de la CGT-Educ’action Créteil

Demandes d’audience des enseignants du lycée Jean Moulin (Le Blanc Mesnil), du lycée Georges Brassens (Villepinte) et du collège Paul Langevin (Drancy)

Monsieur le Recteur,

Nous souhaitons soutenir les demandes d’audience des enseignants des lycées Jean Moulin au Blanc-Mesnil et Georges Brassens à Villepinte et du collège Paul Langevin à Drancy.
Nous considérons que la situation mérite une audience rectorale en urgence.
Dans ces trois établissements, des violences ont éclaté ces derniers jours rendant impossible la tenue des cours.

Nous donc souhaitons vivement que les collègues soient reçus en audience afin de régler rapidement cette situation et que leurs revendications soient entendues.

Vous trouvez ci-joint notre communiqué de presse sur ces situations.

Veuillez agréer, Monsieur le Recteur, l’expression de nos salutations distinguées