Accueil > Actualité > LES TRANSPORTS COLLECTIFS ONT BESOIN DE FINANCEMENTS : La CGT et Les usagers (...)

Actualité

LES TRANSPORTS COLLECTIFS ONT BESOIN DE FINANCEMENTS : La CGT et Les usagers ne restent pas inactifs

URIF-CGT

mardi 22 juillet 2008

LIGNE 13 :

De multiples actions ont eu lieu, plusieurs centaines de signatures ont été recueillies par la CGT dans quatre stations de métro de Seine St Denis pour exiger des moyens pour désaturer cette ligne. La perspective d’une action sur toute la ligne a été envisagée pour les semaines à venir. Un premier dépôt de milliers de signatures a été fait lors de l’inauguration de deux stations sur la branche Asnière-Gennevilliers (92)) le 14 juin 2008.

Déjà plusieurs milliers d’usagers de la ligne 13 ont signé la pétition proposée par la CGT exigeant des mesures et des moyens pour que la ligne 13 soit « praticable ».

Avec l’inauguration du nouveau tronçon sur les Hauts de Seine, ce sont plus de 23.000 usagers supplémentaires par jour qui vont s’additionner aux 550 000 déjà utilisateurs par jour.

Vous voulez, comme la CGT de Seine St Denis, de Paris, des Hauts de Seine, de la RATP que cela change, vous voulez le débranchement et le dédoublement de la ligne 13, signez la pétition en ligne qui vous est proposée

SIGNER LA PETITION sur le site de l’URIF-CGT

SUD SEINE ET MARNE :

Le mécontentement gronde depuis plusieurs mois sur les lignes SNCF : PARIS/MELUN, PARIS/NEMOURS, PARIS/MONTEREAU. Il faut dire que les disfonctionnements, pannes, annulations et retards se sont multipliés de façons conséquentes. Une consultation des usagers a été engagée par la CGT du département et une demande d’audience a été faite auprès de la Direction SNCF Gare de lyon. Une délégation composée de représentants des villes concernées, de la CGT régionale ainsi que le syndicat CGT Cheminot de la gare de Lyon a été reçue. Il en ressort que les moyens et matériels sont insuffisant, que peu de solutions sont envisagées pour répondre aux attentes des usagers. Un compte rendu va leur être fait et de nouvelles propositions d’actions envisagées.

LIGNE B du RER :

Les syndicats CGT de la RATP et de la SNCF ont adressé un courrier à J.P HUCHON, Président de la Région et du STIF (Syndicat des transports d’Ile de France) pour obtenir une rencontre concernant la situation de la ligne B du RER.
Des propositions existent pour maintenir la régularité du trafic sans remettre en question les régimes de conducteurs assurant le service (SNCF /RATP) et le nombre de postes de conduite.

Assez de démagogie, il faut des actes.

Une lettre ouverte signée par la CGT, CFDT, CGT FO, UNSA, FSU, solidaires, UNEF, d’Ile de France ainsi que la FUTSP, FNAUT, LIGNE 13, (métro) CIRCULE (RER ), INDECOSA et le collectif régional des chômeurs CGT avait été adressée à Mr BUSSERAU, Ministre des transports pour exiger de l’Etat un plan de financement d’urgence. Il faut dire que cela fait plus de trente ans qu’un retard considérable a été pris dans les financements de rénovation, d’entretien et développement des infrastructures, des matériels et signalisations. Une rencontre a eu lieu le 31 janvier 2008 avec le Conseiller en matière de transport et développement durable UN engagement avait été pris de communiquer la réponse du Ministre par écrit avant la mi février. Quatre mois après cette entrevue, aucune réponse des services du Ministère.

Monsieur SARKOZY peut toujours faire de grandes déclarations démagogiques. Il n’en reste pas moins qu’il fait toujours partie de cette majorité UM, responsable de la dégradation et du retard pris en matière de modernisation, entretien et renouvellement du réseau des transports collectifs en ILE DE France.

La CGT va proposer à l’ensemble des signataires de relancer la demande d’un plan d’urgence de financement des Transports pour l’Ile de France par l’état.