Accueil > Actualité > Casse de l’Education nationale ROUGE de COLERE ! VERT de (...)

Actualité

FCPE 77/93/94, CGT-Educ’action Créteil, SUD-Education Créteil, FSU 94 et SNES-FSU Créteil

Casse de l’Education nationale ROUGE de COLERE ! VERT de RAGE !

Rassemblement devant le rectorat de Créteil le 27 juin à 11h00

samedi 27 juin 2009

Rassemblement

Samedi 27 juin à 11h

Devant le Rectorat de Créteil

Rue Georges Enesco - Créteil l’Echat

Parents, enseignants, lycéens, chercheurs, élus, citoyens,

Pour ponctuer cette année de mobilisation, de la maternelle à l’université,

Ensemble donnons des couleurs à l’école que nous voulons !

Cette initiative se déroulera autour d’un barbecue géant

Des milliers de parents, lycéens, enseignants, chercheurs, élus et citoyens se sont mobilisés et
continuent de se mobiliser fortement contre la casse de l’Education nationale orchestrée par
Darcos et le gouvernement. Manifestations, rassemblements, occupations, délégations, nuits
des écoles, … sous des formes diverses, au niveau local, départemental, régional, national, la
communauté éducative a exprimé sa colère et son refus de l’école qu’on nous prépare !

Télécharger le tract unitaire

Rouge de colère face à la suppression de 13500 postes dont 3000 Rased, face à la
réduction d’heures d’enseignements et aux nouveaux programmes, face à la suppression des
BEP et à la généralisation des bac. Pro 3 ans, …

Vert de rage face à la remise en cause de la scolarisation des 2-3 ans et de la maternelle
publique et gratuite, face à l’externalisation de la lutte contre les difficultés scolaires et aux
évaluations dangereuses, face au fichage des élèves et aux mesures sécuritaires et liberticides.

Pourtant, le gouvernement est resté sourd. Il poursuit à marche forcée ses contre-réformes,
sans écoute, ni concertation. Les conséquences sont désastreuses pour l’école publique. C’est
plus d’inégalités et d’exclusion. Il n’a, à ce jour, consenti que de minimes reculs : report de la
réforme des lycées et de la suppression des IUFM, sédentarisation de 1500 postes Rased.

Les raisons de la colère demeurent.

De la maternelle à l’université, parents, lycéens, enseignants, chercheurs, élus, citoyens,…
continuons d’organiser la résistance aux contre-réformes Darcos-Pécresse.

Pour une politique éducative ambitieuse, une école plus juste, plus démocratique, une
école publique de la réussite de tous les élèves !

Mobilisation à l’appel de la FCPE 94, FCPE 93, FCPE 94 des organisations
syndicales d’enseignants CGT educ’action Créteil, SUD Créteil, FSU 94, SNES
Créteil.
Une audience a été demandée à M. le Recteur de l’académie de Créteil