Accueil > Actualité > Après la grève massive du 20 novembre : on continue jusqu’à satisfaction des (...)

Actualité

Après la grève massive du 20 novembre : on continue jusqu’à satisfaction des revendications !

vendredi 21 novembre 2008

Plus d’un enseignant sur deux était en grève ce jeudi 20 novembre 2008 dans les collèges, lycées généraux et professionnels.

Près de 70 % des enseignants du premier degré était en grève.

220 000 personnes dans les rues (40 000 à Paris) !

Le message est clair : la grève est massive !

Le gouvernement doit entendre les revendications des personnels.


Mobilisation du 20 novembre : presque un raz de marée !

Communiqué de la CGT-Educ’action

Après le lycée professionnel, le gouvernement s’attaque à l’école, au lycée général et technologique, à la formation des maîtres (IUFM).
Ces réformes d’une grande cohérence s’inscrivent dans la volonté de restructurer l’Education Nationale.
L’ampleur de la mobilisation des personnels enseignants des premiers et seconds degrés démontre que le ministre va devoir revoir de fond en comble ses projets en commençant par celui de la loi budgétaire.

Après la manifestation du 19 octobre, avec usagers du service public d’éducation, les enseignants ont démontré clairement aujourd’hui leur refus de la mise en place d’un système éducatif ultra libéral,fondé sur des réformes rétrogrades,des économies budgétaires drastiques et la casse des services publics.
La CGT éduc’action se réjouit d’avoir pris l’initiative d’appeler les personnels, de la maternelle à l université, à se mobiliser tous ensemble contre les suppressions budgétaires et pour une autre orientation de la politique éducative.

Elle appelle à poursuivre les actions. D’ores et déjà un préavis de grève est déposé pour les journées du 24, 25, 26, 27 et 28 novembre 2008.

Au-delà des actions qui vont se poursuivre dans l’éducation, la CGT éduc’action appelle les personnels, actifs et retraités, à s’engager dans la semaine d’action interprofessionnelle du 24 au 30 novembre et participer massivement aux initiatives du mercredi 26 pour créer un temps fort dans tout le pays.

Le 20 novembre 2008