Accueil > Actualité > 24 mars 2009 : 5.000 à 15.000 manifestants à Paris, défilés en (...)

Actualité

24 mars 2009 : 5.000 à 15.000 manifestants à Paris, défilés en province

mardi 24 mars 2009

Entre 5.000 personnes (police) et « plus de 15.000 » (organisateurs), dont une majorité d’étudiants, ont manifesté mardi à Paris contre les réformes dans l’enseignement, a constaté un journaliste de l’AFP.

Le cortège, composé d’enseignant-chercheurs, chercheurs, étudiants ou encore de personnels des IUFM (instituts de formation des maîtres) est parti peu après 14h00 de la place de Port-Royal, en direction du ministère de l’Enseignement supérieur, rue Descartes, dans le Ve arrondissement.

En tête, deux banderoles proclamaient « non à la casse des universités et de la recherche » et « Contre la généralisation du bac pro (en) trois ans » (baccalauréat professionnel, ndlr).

Sur d’autres étendards, on pouvait lire « IUFM en colère » ou encore « l’université n’est pas une marchandise ».

Deux présidents d’université, Georges Molinié (Paris IV) et Pascal Binczak (Paris VIII), ainsi que l’ancien président de Paris-I Michel Kaplan défilaient derrière une pancarte « présidents pas contents ».

« Ce gouvernement est autiste, on n’a jamais vu un tel mépris depuis des années, du peuple et des intellectuels. On ne nous écoute pas donc on manifeste », a déclaré M. Molinié.

Toute une partie du début du cortège était composée d’une intersyndicale des lycées professionnels, demandant la « suspension de la réforme du bac professionnel en trois ans (généralisée à la rentrée 2009, ndlr), comme pour celle du lycée général, et le maintien des BEP pour que les élèves les plus en difficultés puissent faire un cursus en 4 ans » au lieu de 3, a déclaré à l’AFP Alain Vrignaud, secrétaire national CGT Educ’action.

Les manifestants répondaient à l’appel de la coordination nationale des universités, d’une intersyndicale du supérieur et de la recherche (FSU, CGT, Solidaires, FO, Unef, SLR, SLU), d’une coordination nationale des IUT et de syndicats de l’enseignement professionnel.

Des cortèges étaient aussi prévus en province. A Lyon, une chaîne humaine de 500 personnes (police et organisateurs) a défilé autour du rectorat. A Grenoble, 300 personnes se sont rassemblées devant le rectorat.

A Aix-en-Provence, 200 personnes ont manifesté devant le rectorat, lançant une cinquantaine de chaussures sur le bâtiment, selon un correspondant de l’AFP.

Il s’agit de la huitième grande journée de manifestations depuis le début, le 2 février, du mouvement de protestation dans les universités.


(Dépêche AFP http://www.vousnousils.fr/page.php?P=data/autour_de_nous/l_actualite_du_jour/depeches_de_l_educat/&key=20090324&key2=090324150547.78s0osdp.xml)