Accueil > Actualité > Suicide d’une enseignante à Béziers

Actualité

Suicide d’une enseignante à Béziers

samedi 15 octobre 2011

Une collègue a tenté de mettre fin à ses jours en s’immolant dans la cour de son établissement, le Lycée Jean Moulin à Béziers.
Le Procureur de la République de Béziers, Patrick Mathé, parle de tentative de suicide en lien avec son activité professionnelle. Le lieu, l’heure (la récréation de 10 h) et la violence de la tentative de suicide ont plongé toute la communauté éducative de l’établissement dans le plus grand désarroi : effroi, incompréhension, sidération…

On sait maintenant que, malheureusement, notre collègue est décédée.

La CGT pense à ses proches.

La CGT demande que toute la lumière soit faite par le rectorat sur les causes de ce drame.

La souffrance ressentie par les personnels ne doit plus être ignorée.

Parler de nos difficultés au travail est parfois un tabou dans les métiers de l’Éducation nationale .
Depuis la rentrée, nous constatons dans de nombreux établissements de l’académie une aggravation de nos conditions de travail. Classes surchargées, manque d’adultes dans les établissements, durcissement des rapports avec les élèves accentué par la crise sociale et économique.
Les difficultés de la communauté scolaire sont bien réelles et s’accroissent dans une société qui se précarise.
Il y a donc nécessité, pour le gouvernement, de respecter et soutenir les personnels, de prendre au sérieux la parole de leurs représentants syndicaux, de renforcer l’encadrement des élèves. Cela passe, notamment, par la création de CHSCT dans tous les établissements.

Ce drame a touché tous les collègues de l’académie de Montpellier. La CGT Éduc’action du Languedoc-Roussillon appelle tous les collègues de l’académie à prendre un temps d’échange collectif (comme prolonger une récréation) aujourd’hui ou la semaine prochaine pour ouvrir un temps de réflexion sur cette tragédie.
La CGT-Educ’action souhaite qu’une initiative unitaire soit rapidement proposée.

Montreuil, le 14 octobre 2011