Accueil > Actualité > Rythmes scolaires : la CGT dit NON à la réforme dans cet état !

Actualité

Rythmes scolaires : la CGT dit NON à la réforme dans cet état !

lundi 12 novembre 2012

La CGT Educ’action a participé, lundi 12 novembre, à la réunion sur les rythmes scolaires, regroupant syndicats et ministère.
Elle y a réaffirmé que toute modification de la semaine scolaire ne pouvait se faire au détriment des personnels.
Elle constate qu’il n’y a pas de réelle avancée sur ce sujet dans les propositions ministérielles, malgré ce qu’affirment le ministère et certaines organisations syndicales.

Il y aura bien une dégradation des conditions de travail des personnels, et ce, sans aucune compensation.

Le dispositif « d’aide personnalisée » est maintenu, bien qu’il ait montré une efficacité plus que réduite par rapport au temps qui y est consacré, et qu’il ait aidé à la destruction des moyens d’aide spécialisés (Rased).

Pour la CGT Educ’action, il ne peut y avoir de modifications des rythmes scolaires sans baisse significative du temps de travail des personnels, et sans déconnexion du temps de l’enfant de celui de l’enseignant-e.

La CGT Educ’action a décidé de continuer à participer aux rencontres de « négociations », mais considère que, sans modifications significatives du projet, il y aura conflit entre les personnels du premier degré et le ministère.

La CGT Educ’action prendra toutes ses responsabilités et appellera les personnels à l’action, y compris par la grève, si des avancées réelles et significatives ne sont pas prises.