Accueil > Actualité > Réunion des Personnels MLDS le 14 mai 2014

Actualité

Mission de lutte contre le décrochage Scolaire (MLDS)

Réunion des Personnels MLDS le 14 mai 2014

jeudi 8 mai 2014, par cgt

A l’initiative de la CGT EDUC et du SNES en Coordination IDF :
Réunion des Personnels MLDS le 14 mai 2014 14h Bourse du Travail à PARIS

Les personnels de la MLDS et singulièrement les Coordonnatrices et Coordonateurs sont confrontés à l’absence d’une véritable reconnaissance professionnelle de leurs missions spécifiques en direction des jeunes en situation de décrochage scolaire, de leur cadre d’Emploi et de leurs conditions de travail et de rémunérations.
C’est ainsi que les Coordonatrices et Coordonateurs de l’Académie de Créteil sont mobilisés sur une véritable reconnaissance notamment salariale en matière d’indemnités de frais de déplacement et ont fait grève le 12 février 2014 alors que s’ouvrait le Groupe de Travail au Ministère avec les syndicats sur les Personnels MLDS.
Sont concernés pour les coordonatrices et coordonateurs de l’académie de Créteil, autour de 30 contractuels en CDI majoritairement (et Ex MGI ) mais aussi des personnels Titulaires Administratifs, Profs d’Ecole PLP et certifiés y compris dans la discipline CPIF ( Coordination Pédagogique et Ingénierie de Formation ) mise en place dans le plan de titularisation de 2001 dans le cadre des GRETA et MGI et non repris par la suite.
Et pourtant, la Discipline CPIF est bien le cadre de référence qui correspond à leurs missions de Coordination dans la MLDS

Ainsi, leur charge de travail s’est accentuée tout au long des années précédentes : Plateforme Institutionnelle de suivi du Décrochage, FSE, Clauses sociales, Service Civique (Avec Missions Locales), Plan Avenir Jeune et plan réussite pour tous (avec Région IDF) , Jeunes allophones, Actions MLDS ( Education Nationale) , actions de prévention, Projets pour les collégiens.
Les compétences demandées dans le cadre de cette fonction sont donc très “larges”, d’où le recrutement au fil des années de personnels issus de différents statuts et d’origines diverses (expériences, diplômes et postes) des PE, des CPE, des Adjoints administratifs, des COP, des professeurs, titulaires et contractuels.

Des primes étaient versées (en HSE) pour arriver à une relative équité salariale sur la fonction dans l’Académie de Créteil. Aujourd’hui il y a de fait remise en cause du versement de ces primes et donc remise en cause de la relative équité salariale qui en découlait.
C’est pourquoi, pour la reconnaissance de leur Fonction et l’évolution de leur carrière, la régularisation de leur situation d’emploi avec la Certification CPIF et le même Statut est revendiquée largement par les collègues.

Un collectif de mobilisation Académique des Coordinatrices-eurs s’est donc mis en place fin 2013 et reçoit le soutien concret des syndicats CGT EDUC ‘Action et SNES dans ses initiatives en direction du Rectorat de Créteil.
Le collectif académique Créteil est reçu seul le 27 Mars 2014 avec 2 Coordinateurs par département (Titulaire et Contractuel) par le Chef du Service Académique de l’Information et de l’orientation Créteil.
Les réponses apportées sont loin d’être satisfaisantes et même confirment l’impossibilité financière de procéder au remboursement des frais de déplacement 2014 y compris 2013 encore en attente de règlement sur l’enveloppe 2014 !
La mobilisation doit se poursuivre sur ce dossier y compris le dossier sur le régime indemnitaire (ISOE, NBI, primes non versées et Indemnités forfaitaires pour travaux supplémentaires (IFTS) pour les personnels Titulaires …) comme sur la redéfinition des missions avec les DASEN en charge de la MLDS.
Parallèlement, le chantier ouvert par le Ministère sur la Situation des personnels Enseignants(dont les Coordonatrices et Coordonateurs) de la MLDS a évolué positivement entre le 11 février et le 24 mars 2014 dans les propositions faites dans le Groupe de travail MLDS au Ministère avec les Organisations syndicales dont la CGT Educ.

A l’étude par le ministère est acté :
-le Statut d’enseignant du coordinateur-trice MLDS et la mise en place d’une certification CPIF (Coordination pédagogique et ingénierie de formation) validant les CPIF actuels ainsi que l’ouverture de concours CPIF pour 2015 et 2016
-l’écriture d’un Référentiel Métier pour la MLDS avec des modalités d’enseignement à définir (année 2015).La prise en compte du temps de travail (ORS : obligations règlementaires de Service) partagé entre heures d’enseignement et heures d’ingénierie de formation et de coordination doit être clarifié et harmonisé nationalement. On retrouve bien sûr cette problématique en Formation Continue (GRETA) comme en MLDS (Ex MGI).
La mobilité des personnels en MLDS pourrait faire l’objet d’un mouvement particulier entre Académies selon des capacités d’Accueil mais reste en discussion
-la mise en place d’un régime indemnitaire complémentaire : Voir ISOE et IFTS …

Pour la CGT, il est indispensable de poursuivre la mobilisation des personnels sur ces questions d’autant que nous demandons l’intégration des collègues actuels en MLDS dans leur titularisation sans concours dans la certification CPIF. C’est une juste reconnaissance de leur investissement important remontant à de nombreuses années pour une grande majorité des collègues.
Beaucoup d’enseignants (Contractuels ou Titulaires) se retrouvent engagés dans les Actions MLDS de Formation et , d’accompagnement des jeunes. Cette mission doit être reconnue dans un temps de Service partagé (ORS) lié à leur statut et valorisé avec Certification , formation et indemnités de fonction reconnues.
Enfin, si la lutte contre le Décrochage Scolaire est devenu une mission de l’Education Nationale actée dans la loi de Refondation de l’Ecole de juillet 2012 avec à l’ordre du jour actuel une reconnaissance de ses personnels , on ne peut ignorer l’engagement régional sur cette problématique (qui concerne aussi l’Apprentissage en pleine responsabilité régionale) à travers des actions spécifiques vis-à-vis des jeunes qu’elle finance et une participation au fonctionnement même par complément de la dotation budgétaire (DGFL) des lycées assumant des actions MLDS ( et Ex MGI depuis 12 ans) soit une prévision certainement insuffisante de 300 000€ pour l’ensemble des lycées franciliens concernés en 2014.
Pour la CGT, cet engagement doit faire l’objet d’une concertation et coordination entre les 3 Rectorats et la Région dans les actions retenues et partagées en commun selon les responsabilités de chacune des parties prenantes. Il semble bien que dans cette problématique les coordonateurs MLDS avec les SAIO sont concernés directement.
Cette question mérite d’être abordée lors de la réunion IDF des personnels MLDS à l’initiative de la CGT EDUC et du SNES le 14 mai
C’est pourquoi, la CGT est prête à soutenir toute initiative intersyndicale en direction des Rectorats et de la Région sur les revendications des Personnels de la MLDS.

L’initiative Régionale IDF intersyndicale CGT EDUC / SNES d’une réunion des Personnels MLDS des 3 académies le Mercredi 14 mai de 14h à 17h à la Bourse de Travail de Paris est une opportunité importante :
- de pouvoir faire le point de la situation actuelle de la MLDS et de ses personnels dans les 3 académies
- de mesurer les avancées et les questions en suspend des propositions du Ministère sur les personnels MLDS suite au Groupe de travail du 24 Mars 2014.
- de propositions d’initiatives de mobilisation et d’intervention auprès du Ministère, des 3 Rectorats et de la Région IDF