Accueil > Actualité > Résultats PISA 2009… : La France très moyenne et toujours championne des (...)

Actualité

Résultats PISA 2009… : La France très moyenne et toujours championne des inégalités socio culturelles

vendredi 10 décembre 2010

La dernière enquête PISA montre des résultats inquiétants pour la France.

Ses résultats se situent au niveau (très) moyen des performances des pays de l’OCDE et sont souvent en baisse (lecture, mathématique…) depuis 2000. Ils sont surtout beaucoup plus inégalitaires quant à l’origine socio culturelle des élèves, et ces écarts s’accroissent considérablement entre élèves « performants » et en difficulté (alors qu’ils diminuent dans les pays de l’OCDE)… Cela fait de la France l’un des pays où l’origine sociale joue le plus en défaveur des publics issus de milieux défavorisés.

Premier constat, la division traditionnelle entre pays riches à niveau éducatif élevé et pays pauvres à niveau éducatif faible tend aujourd’hui à être dépassée.

Second constat, et selon tous les experts, les systèmes scolaires qui pratiquent la sélection précoce des élèves de par leurs résultats sont ceux qui montrent les écarts de réussite les plus marqués et les performances globales les plus faibles…

Pourtant la France, qui n’a jamais fait vivre pleinement le collège unique jusqu’à 16 ans, s’apprête, semble-t-il, à le faire disparaître « après 2012 » ! Au contraire, notre système s’est enfermé dans la politique de libéralisation de la carte scolaire, la mise en concurrence des établissements, la compétition généralisée… ce qui aggrave encore la situation de ghettoïsation de nombreux quartiers. Parallèlement, il se perd dans le « soutien » aux élèves en difficulté et la promotion d’une élite !

Troisième constat, la France dépense moins pour son système scolaire que la moyenne des pays de l’OCDE, notamment à l’école primaire… et les coupes sombres budgétaires se poursuivent alors que la population scolaire s’accroît.

S’y ajoutent, la lente dégradation des conditions de travail des personnels, le manque de reconnaissance de leur rôle, la croix faite sur leur formation…, sans oublier la grande souffrance de très nombreux élèves !

La CGT Éduc’action dénonce depuis des années la politique éducative menée par les différents ministères qui se sont succédés depuis 17 ans, et qui aboutit aujourd’hui à ces résultats. Les élèves testés ont 15 ans… et sont le produit, entre autres, de la politique éducative de la droite !

Aujourd’hui, l’École de la République ne se donne plus les moyens de sa réussite, ni en terme pédagogique, ni en terme budgétaire. Ainsi elle concourt à reproduire les inégalités sociales existantes.

La CGT Éduc’action milite pour une vraie politique publique en matière d’Éducation, au service d’une école démocratique et par conséquent émancipatrice.


Montreuil, le 10 décembre 2010