Accueil > Actualité > Pour imposer une autre politique éducative : Tous en grève le 10 février  (...)

Actualité

Pour imposer une autre politique éducative : Tous en grève le 10 février !

mercredi 2 février 2011

La politique du gouvernement Sarkozy impose à notre système éducatif une pression considérable.
L’argumentaire gouvernemental qui consiste à faire croire qu’il est possible de faire mieux avec moins est spécieux.
La politique éducative qui est conduite aujourd’hui est principalement la conséquence de la volonté gouvernementale de réduire les dépenses publiques pour satisfaire à la demande des marchés financiers.
L’ampleur des suppressions de postes dans l’Éducation, avec plus de 16 000 postes à la prochaine rentrée, alors que 62 000 élèves supplémentaires sont attendus, continuera à dégrader les conditions d’études des élèves et de travail des personnels.
Les transformations radicales qui sont mises en œuvre créent une école de plus en plus inégalitaire et ségrégative qui sera de moins en moins capable d’assurer la réussite de tous les élèves.
L’échec scolaire persistant, les sorties sans qualification du système éducatif de trop nombreux jeunes, vont malheureusement encore s’accentuer.
C’est une autre politique, d’autres moyens, une autre dynamique à tous les niveaux du système éducatif qu’il faut mettre en œuvre.

La CGT Educ’action estime que les enjeux nécessitent une réaction unitaire forte.
Elle appelle tous les personnels de l’Éducation à être en grève le 10 février prochain pour imposer d’autres choix pour le service public d’éducation, et donner un premier prolongement à la journée du 22 janvier.

Elle dénonce les suppressions de postes, l’ouverture de discussions sur les réformes en cours (formation des enseignants, lycée, voie professionnelle, dispositif ÉCLAIR, projet de fusion de corps) et sur la mise en place d’un plan de titularisation sans condition de concours ni de nationalité pour les personnels non titulaires.

Montreuil, le 2 février 2011