Accueil > Actualité > Par la grève mardi 16 et jeudi 18 février <P>Poursuivons la lutte dans le (...)

Actualité

Nous étions 700 à St Denis le 9 février, 2000 le 11 février à Paris : la mobilisation et la colère montent !...... Précarité, suppressions de poste, casse de la formation et dégradations des conditions de travail : ça suffit !

Par la grève mardi 16 et jeudi 18 février <P>Poursuivons la lutte dans le 1er et le 2nd degré<P>Manif du 16 février à 14h00 Odéon<P>Manif du 18 février à 14h00 Luxembourg

mardi 16 février 2010

La colère des personnels de l’éducation, des parents et des élèves de toute l’académie de Créteil, longtemps accumulée, finit aujourd’hui par éclater.
La grève du 11 février a marqué un nouveau développement de l’action : 2000 personnels des collèges, lycées, LP, quelques écoles et CIO manifestaient dans les rues de Paris. Près d’une centaine d’établissements de l’académie étaient en grève.
Ce jeudi 11 février a vu l’arrivée de nombreux nouveaux établissements dans la lutte et une 1re extension à d’autres départements.
Les 16 et 18 février, la mobilisation peut commencer à s’étendre aux écoles et académies voisines (les syndicats CGT-Educ’action de Versailles et de Paris appellent à rejoindre la mobilisation)

Dans le 2nd degré, les organisations CGT-Educ’action, CNT-Education, FIDL, SNCL-FAEN, SN-FO-LC, SNES, SNUEP, Sud-Education de l’académie de Créteil appellent à la grève et à la manifestation le mardi 16 et le jeudi 18 février, en convergence avec le 1er degré où la CGT-Educ’action et Sud-Educaction appelle également à la grève (le SNU-IPP 93 se joint à cet appel pour le 18).

Lire et télécharger le tract de la CGT-Educ’action Créteil

La CGT-Educ’Action Créteil, engagée dans cette lutte
soutient les établissements mobilisés et appelle à poursuivre
l’action dans le 1er et le 2nd degré :

♦ Elle a déposé un préavis de grève quotidien qui couvre les personnels en lutte dans le 1er et le 2nd degré à partir du 15 février.

♦ Elle appelle à se réunir en AG dans tous les établissements et écoles du département et à organiser des AG communes 1er/2nd degrés dans les localités.

Pour l’élargissement de la mobilisation, avec l’AG des établissements en lutte , la CGT-Educ’action Créteil appelle à être en grève et à manifester dans le 1er et le 2nd degré

Mardi 16 février : 14h Odéon

Jeudi 18 février : 14h Luxembourg


Vous trouverez ci-dessous :

- l’appel unitaire de l’académie de Créteil

- l’appel de l’AG du 11 février 2010

- Une liste des établissements en lutte


La CGT-Educ’action sera reçue par le Recteur le mercredi 17 février. Nous y porterons les revendications de la mobilisation et celles propres à vos établissements et écoles que nous vous invitons à nous transmettre.

Partout, les personnels n’acceptent plus les conditions de travail dégradées

Partout, les personnels n’acceptent plus ces milliers de suppressions de poste

- Partout, personnels et parents n’acceptent plus ces milliers de jours de classe perdus faute de remplaçants titulaires.

- Partout, les personnels n’acceptent plus la dévalorisation de leur métier, la casse de leur formation, avec la mastérisation.

Lire et télécharger le tract de la CGT-Educ’action Créteil


- Partout, les personnels n’acceptent plus les réformes régressives dans l’éducation.

Partout, les personnels n’acceptent plus l’autoritarisme accru, par l’autonomie des chefs d’établissements.

Partout, les personnels n’acceptent plus la précarité qui s’étend (contractuels, vacataires ; étudiants en formation…).

Partout, les personnels refusent la destruction de leur statut et la loi dite de mobilité.

La CGT-Educ’Action Créteil, engagée dans la lutte soutient les établissements en lutte et appelle à poursuivre, étendre et amplifier la mobilisation :

- Pour stopper les suppressions de poste et obtenir la création des postes à la hauteur des besoins d’une éducation de qualité (450 remplaçants dans le 1er degré pour le 93, des moyens pour réduire les effectifs par classe, du temps de concertation inclus dans nos heures de service…).

- Pour l’arrêt de la précarité, pour la titularisation de tous les précaires sans condition de concours ni de nationalité.

- Pour le retrait des réformes régressives dans l’éducation (Réforme du lycée, Masterisation…) et de la loi de mobilité.

- Pour l’augmentation des salaires (300 € de plus pour tous tout de suite).

- Pour la création des postes statutaires à temps plein et en continu de personnels d’encadrement, d’éducation ...permettant l’accueil des élèves dans des conditions dignes (CPE, surveillants, COP, infirmières, médecins scolaires, agents, éducateurs…)

Dans le 1er et 2nd degré, Rejoignez la mobilisation Tous en grève et aux manifs les 16 et 18 février


Appel intersyndical académie de Créteil

Suite à l’action et à la grève d’établissements de plus en plus nombreux, et suite au refus du ministre de nous entendre, nos organisations appellent à amplifier la mobilisation autour de la plateforme suivante :

• Contre les suppressions de postes, pour le recrutement de personnels
statutaires : enseignants, CPE et vie scolaire, conseillers d’orientation
psychologues... Créations de milliers de postes, réemploi et titularisation des contractuels et vacataires.

• Pour le retrait des réformes Chatel : lycée général et technologique,
gouvernance des EPLE, orientation.

• Pour retrait de la réforme de la formation des maîtres, non à l’affectation des enseignants stagiaires sur des postes à temps complet.

Télécharger l’appel unitaire de Créteil

• Pour la défense de la voie professionnelle, retrait de la généralisation des bacs pro 3 ans.

• Contre la dégradation des conditions de travail des personnels et des élèves :
effectifs surchargés, violences et incivilités, pression hiérarchique visant à multiplier réunions et tâches diverses.

STOP aux réformes gouvernementales qui n’ont qu’un seul objectif :
casser le service public d’Éducation

Nos organisations CGT-Educ’action, CNT-Education, FIDL, SNCL-FAEN, SN-FO-LC, SNEP, SNES, SNUEP, SUD-Education appellent à la grève et à la manifestation le mardi 16 et le jeudi 18 février, en convergence avec le premier degré.

La FCPE 94 appelle les parents à réussir la mobilisation de ces deux
journées en participant aux manifestations et en appelant à des
établissements déserts.

GRÈVES ET MANIFESTATIONS

MARDI 16 FEVRIER
Rendez vous 14h à ODÉON

JEUDI 18 FÉVRIER
Rendez-vous 14h au Luxembourg
vers le Ministère

Une audience au ministère est demandée le jeudi 18


Appel de l’assemblée génerale des établissements à la grève les 16 et 18 février

Revendications de l’AG et appel aux autres académies


‐ 75 établissements présents étaient présent-e-s dont 63 en grève : 2 écoles, 29 collèges, 26 lycées, 6 CIO

‐ Journée de mobilisation réussie : 1500 à 2000 manifestants dans le cortège de l’après‐midi

Syndicats :

‐ CGT Educ’action : engagée dans la lutte qu’il faut encore étendre et amplifier, appelle à la grève pour mardi 16 et jeudi 18 février

‐ SNES Créteil : soutient, appelle à une semaine de grève et à faire de jeudi un point fort de la mobilisation avec manifestation parisienne

‐ SUD : demande un appel intersyndical à la grève pour mardi 16 et jeudi 18 février, appelle à la grève pour ces deux jours

‐ CNT : soutient le mouvement, appelle à la grève mardi 16 et jeudi 18

Mobilisation de la semaine prochaine :

Lire et télécharger le tract de la CGT-Educ’action Créteil

L’AG des grévistes, réunie à la bourse du travail de Paris après la manifestation devant le ministère jeudi 11 février 2010 qui a réuni près de 2000 personnes, appelle à faire du mardi 16 février une journée de grève.

L’AG appelle à étendre la grève le matin dans chaque établissement, dans chaque ville et à se retrouver à Odéon à 14h00 pour manifester.
Elle appelle également à une autre journée de grève la plus large possible le jeudi 18 février.

Voté à l’unanimité

NOS REVENDICATIONS

Oui à l’embauche massive de personnels enseignants et agents dans l’Education Nationale. Non à la suppression de 16000 postes à la rentrée prochaine, aux classes surchargées et au non remplacement des personnels.

Abrogation de la loi de mobilité des fonctionnaires qui autorise les licenciements dans la fonction publique.

Non à la précarité dans le 1er et 2nd degré. Titularisation et formation de tous les personnels précaires.

Oui à un véritable service public de l’Education Nationale de l’école à l’université.

Retrait de toutes les réformes qui visent à le démanteler : réforme des lycées Chatel, EPLE, masterisation, … Non à la RGPP et aux restructurations. Non à la destruction programmée des COP et des CIO.
Voté à l’unanimité

Appel de l’AG des grévistes

Lire et télécharger le tract de la CGT-Educ’action Créteil

Nous sommes de plus en plus nombreux en grève pour défendre le service public d’éducation contre les attaques multiples lancées par le gouvernement : suppressions de postes, masterisation, suppression de la maternelle, augmentation des effectifs, programme massacrés, possibilité nouvelle de licencier les enseignants (même titulaires), etc.
Aujourd’hui le Ministre, avec morgue et mépris, compte sur les vacances de notre zone pour « éteindre l’incendie ».

Nous appelons donc tous nos collègues du primaire, du secondaire et du supérieur à se joindre au mouvement dès le retour de leur congés pour arriver à converger en Mars et construire une grève nationale ‐ seule solution si nous voulons mettre fin à la liquidation du service public.

Texte voté : Contre 0, Abstention 3


Établissements mobilisés (14 février 2010)

(Recensement fait à partir de l’AG du jeudi 11 février à la Bourse du travail de Paris et d’informations nous parvenant. 75 établissements étaient présents à l’AG. Les établissements en italique n’étaient pas représentés à l’AG.

87 établissements sont mobilisés)

77

Melun

Lycée de Vinci sera en grève mardi 16

Champs-sur-Marne

Collège A. Lanoux. 4 grévistes

Provins

Collège M. Curie. 8 grévistes

94

Choisy- Le-Roi

LP J. Brel. 20/60 grévistes.

Vitry-sur-Seine

Lycée J. Macé, lycée bloqué

Lycée Cherioux. 120/150 grévistes

Ivry-sur-Seine

Lycée R. Rolland. 55% de grévistes

Collège H. Wallon. 25/40 grévistes. En grève illimitée depuis 11/02

Limeil-Brévannes

Lycée G. Budé. 1 gréviste

Créteil

Lycée Gutenberg. En grève à partir du lundi 08/02.

Paris 11e

Lycée Voltaire. En grève jeudi 18/02.

92

Villeneuve-la-Garenne

Collèges Manet. En grève reconductible à partir du lundi 8 février.

Collège Pompidou. En grève reconductible à partir du lundi 8 février.

93

Aubervilliers

Lycée et collège H. Wallon. 60%.

Lycée Le Corbusier. 40% de grévistes.

Collège Diderot. 50%

Collège Gabriel Péri. 40 % de grévistes.

Collège J. Moulin. 10 grévistes.

Collège R Luxemburg 8 grévistes

Écoles Curie/ Langevin. 14/32 grévistes

LP D’Alembert. 10 % de grévistes


LP J.P. Timbaud. En arrêt de travail depuis le 29 janvier (problèmes locaux).

Pantin
Collège J. Curie. 13/24 grévistes, tous les surveillants

LP Simone Weil.25 grévistes

Collège Jean Lolive. 50% de grévistes

Lycée M. Berthelot. Grève très minoritaire

Collège Lavoisier. 1 gréviste

Collège J. Jaurès. ?

Saint-Denis

Collège P. De Geyter. 80% de grévistes

Collège G. Lorca. 40 % de grévistes

Lycée Paul Éluard. 30 % de grévistes.

Lycée Bartholdi.50% grévistes

Lycée L’Enna.42% de grévistes

Collège Fabien. 50 % de grévistes

Collège J. Baker. 17/39 grévistes

Lycée Suger. Une 20 de grévistes

Collège H. Barbusse. 18 grévistes (grève en alternance)

Collège Jean Lurçat (collège bloqué)

Collège Elsa Triolet

Épinay

Lycée J. Feyder. 66% de grévistes

Collège Robespierre. 20 grévistes, 100% vie scolaire, collège fermé.

Collège J. Vigo. 80% de grévistes

Collège Roger Martin du Gard

Stains

Lycée M. Utrillo. 28 % de grévistes à 8h

Collège P. Neruda. 21/40 grévistes

Collège J. Curie. Nombre de grévistes ?

CIO

Bobigny, Le Raincy, Aulnay, Epinay, Pantin, Saint-Denis

La Courneuve

Lycée J. Brel. 10 grévistes

Lycée A. Rimbaud. 12 grévistes

Collège J. Vilar nbr de grévistes ?

Lycée D. Papin. 5 grévistes

Blanc-Mesnil

Lycée Mozart. 66% de grévistes

Collège N. Mandela. 7 grévistes

Collège M. Cachin. 55% de grévistes (absent à l’AG car AG avec les parents)

Bondy

Lycée J. Renoir. 50% de grévistes (30/60)

Pierrefitte

Collège Courbet. 46% de grévistes

Les Lilas

Lycée P. Robert. 30 % de grévistes

Saint-Ouen

Lycée Marcel Cachin (10 grévistes)

Collège J. Jaurès. 30% de grévistes

Collège J. Baker. 17/39 grévistes

Noisy-le-Grand

Lycée F. Tristan

Noisy-le-Sec

Lycée Olympe de Gouges. 20 grévistes

Bobigny

LP A. Sabatier. 25/90 grévistes

Collège Delaune. 15/31 grévistes

Collège République. 3 grévistes

Collège J.P. Timbaud. 40 grévistes

Aulnay-Sous-Bois

Lycée J. Zay. 20% de grévistes

Collège C. de Pisan. 16/40 grévistes

Montreuil :

Lycée J. Jaurès. 45 grévistes, lycée bloqué

Collège Politzer. Grève majoritaire. En grève tournante depuis le vendredi 29 janvier

Collège P. Éluard. 31% de grévistes

Collège Berthelot. 30 profs + toute la vie scolaire

Collège Marais de Villiers, 60% de grévistes jeudi. En grève reconductible depuis 10/02.

Collège Jean Moulin, sera en grève mardi 16 et jeudi 18

Rosny-Sous-Bois

Lycée J. Moulin (grève très minoritaire, 2 grévistes)

Collège L. Wallon. 28% de grévistes

Dugny

Collège Jean-Baptiste Clément : préavis déposé pour la semaine prochaine (DHG).

Drancy

Collège J. Jorrissen (grève conséquente)

Lycée Delacroix. 40 grévistes

Collège Pierre Semard : grève reconductible (majoritaire) à partir du mardi 9 février (DHG)

Livry-Gargan

Lycée H. Sellier. 25 grévistes

Rosny

Lycée J. Moulin. 3 grévistes

Bagnolet

Lycée E. Hénaff. 4 grévistes

Romainville

Collège Courbet. Grève (très ?) minoritaire

Bagnolet

Collège Travail. Grève mardi 16 et jeudi.18.

Villepinte

Lycée Jean Rostand

Clichy/ bois

Louise Michel 20 grévistes