Accueil > Actualité > PFMP : Le ministère fait volte face, au mépris de toute concertation  (...)

Actualité

Périodes de Formation en Milieu Professionnel

PFMP : Le ministère fait volte face, au mépris de toute concertation !

lundi 10 février 2014, par cgt

Daniel Assouline, Conseiller du ministre pour la voie professionnelle, a ouvert le 15 novembre 2013, les discussions sur les PFMP et les Contrôles en Cours de Formation (CCF), par une proposition de réduction de quatre semaines des PFMP pour les élèves de baccalauréat professionnel désirant poursuivre leurs études en BTS...

Cette proposition s’appuyait sur un double constat : des difficultés grandissantes à réussir en BTS, après l’amputation d’une année de formation (bac pro en 3ans) d’une part, et d’autre part, le nombre croissant de dérogations accordées aux élèves qui n’arrivaient pas à trouver des entreprises.

Lors de la mise en ligne du questionnaire en direction des personnels, cette proposition a totalement disparu. Elle avait pourtant été reprise par le Conseiller du ministre, dans la synthèse du 18 décembre, à l’issue des trois réunions.

La CGT-Éduc’action a donc interrogé la DGESCO lors de la réunion de la Formation Interprofessionnelle (FIP), ce mardi 4 février. Il lui a été répondu que le ministre de l’Éducation avait tout simplement décidé de soustraire cette proposition du questionnaire en ligne !

Voilà un bel exemple de « concertation » Peillon ! Pourquoi perdre du temps au ministère en « concertation » si les personnels de la voie professionnelle en sont écartés ? Est-ce cela la « rénovation » de la voie professionnelle ?

La CGT-Éduc’action dénonce vigoureusement ce revirement ainsi que la méthode employée par le ministre. Cela augure très mal de la mise à plat, promise par Vincent Peillon, sur les réformes des voies professionnelle, générale et technologique du lycée. Qui pourrait y croire... ceux qui pensent encore que le changement c’est maintenant ?