Accueil > Actualité > Orientation scolaire : Plus que jamais, le collectif et l’action  (...)

Actualité

Orientation scolaire : Plus que jamais, le collectif et l’action !!

mercredi 7 septembre 2011

Le décret sur les missions des conseillers d’orientation-psychologues et des directeurs de CIO traduit une avancée par rapport aux versions initiales soumises par le ministère de l’Education nationale : la nomination des conseillers d’orientation-psychologues dans les CIO dont l’existence est réaffirmée, l’ancrage dans les missions de l’Education nationale et le maintien du travail de suivi et de conseil mené par les conseillers d’orientation–psychologues auprès de tous les élèves, en lien avec les équipes éducatives . C’est le résultat des actions déterminées menées durant toute l’année dernière à l’appel de l’intersyndicale.

Toutefois, l’extension des missions au public des « jeunes adultes » qui ne peut être délimité précisément, contient en germe un alourdissement de la charge de travail des personnels et des CIO et un glissement des activités vers l’insertion.

Ces changements s’inscrivent dans un contexte d’asphyxie des moyens tant en personnels qu’en crédits pour les CIO. A cette rentrée, près d’un tiers de la profession sera constitué de personnels précaires ! L’opération de « restructuration » du réseau mené par le ministère se poursuit avec de nombreuses fermetures à la clé.

Mais surtout, dans les académies, va se mettre en place la procédure de labellisation prévue par le décret du 4 mai 2011. Le MEN a fait le choix d’engager les CIO par des conventions locales avec les organismes chargés de l’emploi et de l’insertion, sans aucun cadrage national C’est un choix délibéré qui tente d’imposer par le biais de ces conventions une reconfiguration de l’exercice professionnel bien au-delà de ce que le décret prévoit ! C’est aussi la volonté de diviser les personnels et d’affaiblir leur résistance.

A terme c’est l’éclatement du service public d’orientation de l’Education nationale qui se profile.

Le SNES–FSU, la CGT Educ’action et Sud Education, réunis en intersyndicale, appellent les collègues à exiger une consultation des personnels et de leurs élus avant tout engagement des services dans la labellisation.

L’intersyndicale invite tous les personnels à exiger les moyens nécessaires pour assurer une rentrée correcte dans les CIO, à refuser les pressions de l’administration pour que les directeurs s’engagent individuellement dans les conventions locales, sans aucune garantie sur le respect des missions, des conditions de travail et du fonctionnement des CIO. Elle demande le maintien de tout le réseau des CIO et la réouverture des CIO fermés, une reprise des recrutements à la hauteur des besoins et la prise en compte des contractuels dans les mesures de titularisation, reconnaissant leur expérience et leur niveau de formation.

Elle appelle les conseillers d’orientation-psychologues et les directeurs de CIO à faire rapidement le point sur la situation de cette rentrée et à participer à la grève unitaire du 27 septembre.