Accueil > Vos droits > Notation administrative

Vos droits

Carrière

Notation administrative

lundi 30 mars 2015

campagne informatique de notation administrative, au titre de l’année scolaire 2014 - 2015 commence le mardi 3 mars 2015 et se termine le mardi 31 mars 2015.
Le retour des notices au rectorat est prévu au plus tard le 17 avril 2015.

Attention, date limite d’envoi des courriers de contestations : le 15 juin 2015.

Fiche pratique notes administratives
Circulaire rectorale notation administrative 2015 avec les notes moyennes

Le professeur reçoit du chef d’établissement une proposition de note administrative sur 40 correspondant à la moyenne de son corps et de son échelon.
L’augmentation usuelle est de 0.5 par année jusqu’à 39 puis de 0.1 après.
Le professeur doit prendre connaissance, avant signature de la notice, de la notation, de l’intégralité des éléments qui constituent la notation (note chiffrée, appréciation sectorielle et littérale) et y compris les éventuels rapports annexés.


En cas de contestation :

-  Un refus de signature n’est pas une contestation de note. Signer sa note ne veut pas dire l’accepter mais en prendre connaissance.

-  Lors de la prise de connaissance de la note, demander un rendez-vous auprès du chef d’établissement pour que celle-ci soit augmentée. Il faut demander à être accompagné par un camarade de la CGT-Educ’action si nécessaire.

-  Si la démarche locale n’aboutit pas, il faut faire une contestation de notes.
L’appréciation littérale ne peut pas être contestée sauf si elle fait référence à un engagement militant ou à une situation médicale. Il faut faire une lettre de contestation adressée à Madame la Rectrice, envoyée par la voie hiérarchique et visée par le chef d’établissement et également, par voie directe (pour éviter tout courrier égaré).

-  Il faut toujours faire suivre votre dossier de contestation aux élus CGT-Educ’action qui le défendront lors de la CAPA de contestation de notes dont la date n’est pas encore connue.

Attention : cette circulaire indique précisément ce que les chefs d’établissement doivent faire ou ne pas faire. Cela veut dire qu’en cas de contestation de notes, le rapport doit être bien argumenté.

D’autres infos sur les notations administratives et pédagogiques : http://www.unsen.cgt.fr//index.php?option=com_content&task=blogsection&id=44&Itemid=226