Accueil > Actualité > Le lycée Gabriel Péri de Champigny (94) sous le choc : Intrusion d’un élément (...)

Actualité

Le lycée Gabriel Péri de Champigny (94) sous le choc : Intrusion d’un élément extérieur armé d’un fusil

Communiqué de la CGT-Educ’action 94

jeudi 6 mai 2010

Les collègues du lycée Gabriel Péri de Champigny (94) ont décidé de faire valoir leur droit de retrait après la découverte d’un élément extérieur qui s’est introduit dans l’établissement, armé d’un fusil.

La CGT Educ’Action 94 réaffirme sa solidarité avec tous les personnels du lycée, les élèves et leurs familles. Elle s’associe au choc que chacun a pu vivre. Après les lycées Darius Milhaud au Kremlin-Bicêtre en janvier, Adolphe Chérioux à Vitry-sur-Seine en février, Guillaume Apollinaire à Thiais en mars, c’est au lycée Gabriel Péri qu’une nouvelle fois, un événement grave reflète de façon exacerbée et violente l’état du service public de l’Education.

Pour la CGT Educ’Action 94, ce ne sont ni les systèmes de vidéo surveillance, ni les policiers, ni les équipes mobiles de sécurité imaginées par l’ancien recteur, qui pourraient apporter une solution à ces situations car nous savons leur inefficacité ! Le discours sécuritaire, au centre de la mascarade que furent les « Etats généraux de la sécurité à l’école », ne vise qu’à contourner la question des moyens humains pour la surveillance, l’encadrement pédagogique, la prévention. Il fait l’impasse sur la demande votée l’an dernier par le Conseil d’Administration du lycée Gabriel Péri, après l’agression d’un élève à l’arme blanche aux abords de l’établissement : 1 poste supplémentaire de surveillant et 1 poste à temps complet d’assistante sociale. Au CA, les représentants des personnels avaient souligné l’importance de renforcer les moyens de surveillance aux abords des préfabriqués en travaux, lieu précisément où s’est produite l’intrusion.

Pour la CGT Educ’Action 94, l’agressivité ou les agressions dans les établissements scolaires et aux abords ne pourront que s’accentuer du fait des suppressions massives de postes dans le service public d’éducation et dans les autres services publics depuis plusieurs années, la destruction des RASED et des SEGPA, la généralisation du BAC Pro 3 ans, ainsi que toutes les autres contre-réformes éducatives. En 4 ans, 160 000 emplois dans la Fonction Publique ont été supprimés, dont la moitié dans l’Education Nationale : moins 11 200 emplois en 2008, moins 13 500 emplois en 2009, moins 16 000 emplois pour la rentrée 2010 !

La CGT Educ’Action exige l’augmentation des postes de surveillants, et l’affectation de personnels qualifiés, entre autres des éducateurs, intégrés à des équipes pédagogiques stables. Elle exige l’augmentation des personnels d’enseignement et de personnels non enseignants. Elle exige une autre politique de l’emploi dans l’éducation nationale et dans tous les services publics !

Les personnels du lycée Gabriel Péri se sont réunis immédiatement en assemblée générale après la découverte de cette intrusion armée. Ils exigent des moyens humains de surveillance, de prévention, d’éducation. Le syndicat CGT-Educ’action 94 demande au Recteur de ne pas faire la sourde oreille à ce qu’expriment les personnels du lycée Gabriel Péri et qu’il s’abstienne de les soumettre, comme ce fut le cas à Chérioux, à une sorte de « double peine » en procédant à des retraits de salaire.

La CGT-Educ’action de l’académie de Créteil a des propositions pour la vie scolaire et l’amélioration des conditions de travail. Elle demande à être reçue par le Recteur en urgence sur les questions de violences scolaires, demandes répétées depuis maintenant près de deux ans (lire notre courrier du 17 octobre 2008 : http://www.cgteduccreteil.org/spip.php?article1539). La CGT-Educ’action exige que le Ministre renonce aux suppressions de postes pour la rentrée 2010 et qu’il embauche des personnels titulaires et formés pour les enseignements et pour la vie scolaire.

Créteil, le 6 mai 2010

Contact CGT-Educ’action 94 : Pablo Krasnopolsky 06 33 53 62 21

Contact CGT-Educ’action section du lycée Gabriel Péri : Bastien Guittard 06 21 58 16 56