Accueil > Actualité > Le CHORUS ne se fait pas …Les enseignants de BTS attendent toujours le (...)

Actualité

Le CHORUS ne se fait pas …Les enseignants de BTS attendent toujours le paiement de leurs indemnités d’examen et le remboursement de leurs frais pour la session 2009

Communiqué de la CGT-Educ’action

mercredi 19 mai 2010

Les erreurs du service inter-académique des examens et concours (SIEC) dues, à la fois au manque de personnels et à la mise en place du nouveau système CHORUS, font que ces enseignants attendent toujours le remboursement des frais avancés pour la session 2009. Ces frais s’élèvent pour certains à plus de 1 500 €, soit presque un mois de salaire pour les enseignants débutants !

Ces enseignants sont envoyés dans d’autres académies pour ne pas évaluer leurs propres élèves et doivent avancer les frais occasionnés (transport, hôtels, restauration).

À titre d’exemple, les enseignants du lycée Chérioux auront attendu moins d’un mois pour des retraits sur salaires suite à leur mobilisation contre la violence, mais certains d’entre-eux attendent toujours leurs indemnités pour les examens de 2009...

Le système CHORUS est un logiciel comptable qui couvrira les activités de 2,5 millions de fonctionnaires, une base informatique contenant les données budgétaires de 15 ministères et, à terme, de centaines d’établissements publics (État, Conseils régional, général et municipal).

Les enseignants ne sont pas les seuls concernés par les dysfonctionnements de CHORUS.
Nous nous inquiétons de l’avenir de ce système qui se trouve au centre de l’organisation financière de notre administration.
Les enseignants de BTS ont décidé de ne pas assurer la prochaine session d’examen qui commence le 17 mai tant que leur situation ne sera pas régularisée.

La CGT Educ’action a déposé un préavis de grève pour permettre aux collègues de faire valoir leurs droits.

Montreuil, le 12 juin 2010

Rassemblement devant le ministère de l’Education Nationale 110 rue de Grenelle, Paris 7e

Mardi 25 Mai 2010 à 10h

La CGT Educ’action a déposé un préavis de grève pour permettre aux collègues de faire valoir leurs droits.