Accueil > Actualité > Le 8 novembre tous avec les salariés de PSA Aulnay !

Actualité

Le 8 novembre tous avec les salariés de PSA Aulnay !

mardi 6 novembre 2012

La crise, conséquence de la financiarisation de l’économie apporte chaque jour son lot de casse sociale. Depuis 17 mois nous assistons à un accroissement continu du chômage avec une hausse record en septembre. La Seine-Saint-Denis paie un lourd tribut dans cette crise, puisque dorénavant le nombre de privés d’emploi s’élève à 131500, soit 12,4% taux le plus important de notre région.

Cette crise est par ailleurs, savamment instrumentalisée par le Patronat pour tenter d’imposer ses revendications.

Face à ce double étau, l’UD CGT 93 appelle les salariés à se rassembler dans l’unité la plus large possible pour intervenir et peser sur les choix économiques et sociaux, défendre leurs droits, acquis et emplois.

Elle réitère son soutien plein et entier à la lutte des salariés de PSA Aulnay, dont l’usine est menacée de fermeture à l’horizon 2014.

L’industrie automobile est structurante en France et en Seine-Saint-Denis et laisser la voie libre aux seuls constructeurs et à leurs actionnaires se révélerait désastreux pour l’ensemble du tissu industriel du pays et particulièrement de notre département. Le groupe PSA au diapason de tous les constructeurs, contribue à la récession économique par sa stratégie de casse de l’emploi et de recul du pouvoir d’achat.

Il se montre ainsi d’une extrême brutalité avec la Seine-Saint-Denis en projetant de saborder un site exceptionnel en terme de configuration, d’infrastructure, de localisation, d’accès routier, ce qui appauvrirait un territoire déjà fortement marqué par la question sociale. Il n y a pas de fatalité à la fermeture du site de PSA Aulnay, ses atouts, ses potentiels et les savoirs et savoir-faire de ses salariés peuvent et doivent continuer d’irriguer le secteur industriel du département !

La lutte des PSA est une lutte d’intérêt général pour l’ensemble de la Seine-Saint-Denis ! L’UD CGT 93 se félicite de la première victoire sur ce dossier, obtenue le 25 octobre, fruit de la forte mobilisation des salariés. La direction de PSA qui souhaitait diviser les salariés d’Aulnay et commencer à vider l’entreprise en imposant sa stratégie de mutation, sans négociation préalable, a été dans l’obligation de reculer et d’accepter un début de négociation. Une réunion tripartite sous l’égide du Préfet de Région est convoquée le 8 novembre à 9h en Préfecture de Seine-Saint-Denis, avec entre autres des dirigeants de PSA, le Président du Conseil Régional et le Président du Conseil Général.

Les récents développements du dossier PSA ont démontré que le groupe continuait à solliciter l’aide de l’Etat, puisque le gouvernement va garantir à hauteur de 7 milliards les emprunts de la banque PSA finance.

C’est une nouvelle démonstration des capacités d’action de l’Etat sur cette situation. Les aides publiques, plus que jamais en période de crise, doivent être soumises à des conditions !

Aussi, l’UD CGT 93 en appelle aux plus hautes autorités de l’Etat pour que les revendications des salariés de l’usine PSA d’Aulnay soient écoutées et prises en compte.

Elle invite les syndiqués, les salariés du département, à venir soutenir les salariés de PSA Aulnay dans cette négociation, en participant à la manifestation qui partira à 10h de la Bourse Départementale du Travail (1 place de la Libération à Bobigny) jusqu’au parvis de la préfecture, pour rejoindre la délégation CGT PSA mandatée pour cette Tripartite.


Lire aussi : La mobilisation des salariés a fait reculer PSA
Signer la pétition en ligne