Accueil > Actualité > La précarité et la galère en augmentation continue !

Actualité

Non-titulaires

La précarité et la galère en augmentation continue !

mercredi 7 février 2018, par cgt

A Créteil, le recours aux personnels contractuels augmente d’environ 10% par an ! Soit aujourd’hui près de 15 % des salarié.e.s ! Alors que le rectorat se révèle de plus en plus en difficulté pour leur gestion, quelle solution propose le ministre ?

- Un nombre de postes ouverts aux concours le plus dérisoire de ces dernières années et des plus insuffisants !
- Aucune reconduction des concours réservés à l’ordre du jour !
- Un recours massif aux non-titulaires auguré
- 200 postes administratifs en moins de prévu !

La galère en augmentation continue !

Alors que les collègues non-titulaires vivent déjà la précarité, le rectorat n’ayant pas les moyens suffisants pour, semble-t-il, respecter les cadres légaux de gestion des personnels, à cette rentrée de nombreux collègues ont encore vécu la galère :
- une succession de contrats caducs à signer d’urgence,
- des paies retardées, des indemnités journalières diminuées faute de fiches de paies lisibles par la CPAM, des retards d’inscription à pôle emploi faute d’attestation employeur envoyées dans les délais légaux,
- des révisions d’affectation, rendues nécessaires pour raison médicales, mais impossibles faute de rendez-vous auprès d’un médecin de prévention pour faire les préconisation aux services,
- des enseignants étrangers sans visa ni autorisation de travail, mis dans l’impossibilité de rejoindre leur poste à la rentrée, faute de l’établissement des formulaires CERFA et qui se retrouvent sur des contrats courts et très précaires au lieu du contrat annuel prévu lors de la signature de la « promesse d’embauche » signée en juin …

  •  

Quelles perspectives envisagées pour l’année prochaine sans un recrutement rapide de collègues supplémentaires à la DPE 2 (service de gestion des non-titulaires) ?