Accueil > Actualité > Grève pour les retraites les 15 et 23 septembre 2010<P>15 SEPTEMBRE : 12H30 (...)

Actualité

Grève pour les retraites les 15 et 23 septembre 2010<P>15 SEPTEMBRE : 12H30 PLACE DE LA CONCORDE<P>23 SEPTEMBRE : 13H00 BASTILLE

mercredi 15 septembre 2010

La CGT-Educ’action s’inscrit dans les mobilisations décidées par l’intersyndicale les 15 et 23 septembre.

C’est pourquoi la CGT Educ’action appelle à rester mobilisés par la grève et la manifestation dès le 15 septembre, date prévue du vote à l’Assemblée nationale, dans l’unité la plus large possible.

Par ces mobilisations et dans les assemblées générales, la CGT Educ’action appelle à préparer et réussir la grande journée de grève du 23 septembre et à discuter de la reconduction de la grève comme d’autres secteurs professionnels (des préavis existent) si le gouvernement et Sarkozy persistent dans leur acharnement.

Tract de la CGT-Educ’action
------
Tract de la CGT Ile-de-France (15 septembre)
------
Tract de la CGT Ile-de-France (23 septembre)


15 SEPTEMBRE : 12H30 PLACE DE LA CONCORDE

23 SEPTEMBRE : 13H00 BASTILLE



Communiqué CFDT, CFE/CGC, CFTC, CGT, FSU, UNSA :

Fortes de la réussite exceptionnelle du 7 septembre les organisations syndicales considèrent que les annonces du Président de la République, qui se voulaient une réponse aux mobilisations, ne modifient pas le caractère injuste et inacceptable de la réforme proposée.

Réunies le 8 septembre 2010 elles décident de poursuivre et d’amplifier le processus de mobilisation pour obtenir des mesures justes et efficaces afin d’assurer la pérennité du système de retraites par répartition.

Lettre ouverte de l’intersyndicale

Elles appellent à faire du mercredi 15 septembre, jour du vote par les députés du projet de loi, une journée forte d’initiatives et d’interpellations des députés, des membres du gouvernement et du Président de la République dans les départements et les circonscriptions.

Avant le débat au Sénat elles décident de faire du jeudi 23 septembre une grande journée de grèves et de manifestations dans tout le pays.

Le 8 septembre 2010


Communiqué des Unions régionales d’Île-de-France

CGT -CFDT - CFE/ CGC -CFTC - FSU - Solidaires - Unsa

Retraite : de nouveaux rendez vous de mobilisation

La journée d’action unitaire de grèves et de manifestation du mardi 7 septembre a marqué un niveau inégalé de mobilisation : 270 000 manifestants à Paris, (un itinéraire de délestage a été organisé pour permettre le bon déroulement de la manifestation).

La mobilisation a fortement progressé depuis le 24 juin notamment par des arrêts de travail dans le public et dans le privé.

Une grande majorité de salariés désapprouve les projets gouvernementaux et demande l’ouverture immédiate de réelles négociations pour préserver, consolider les droits à la retraite dès 60 ans et la pérennité du système de retraite par répartition.
Malgré cela, le gouvernement reste sourd et veut empêcher le débat à l’Assemblée nationale, comme dans le pays. Cela est inacceptable !

Il faut faire entendre les revendications des salariés ! Les organisations syndicales d’Ile de France proposent d’ores et déjà de nouveaux rendez vous de mobilisation :

- D’ici le 15 septembre, débattre avec les salariés dans les entreprises, élargir la mobilisation et interpeller les députés, dans chaque circonscription.

- Mercredi 15 septembre, jour du vote à l’Assemblée Nationale, interpellation revendicative et unitaire des députés, à 12 heures 30, place de la Concorde, devant l’Assemblée nationale

- Les organisations syndicales régionales proposent de faire du jeudi 23 septembre une nouvelle grande journée de grèves et de manifestation, à 13 heures à Paris, (de Bastille vers Concorde).

Paris le 9 septembre 2010


Appel unitaire académie de Créteil :

CGT-Educ’action, SUD-Education, CNT-Education, Snetaa-EIL

Mercredi 15 septembre :

Tous en grève

Tous au rassemblement

Place de la Concorde à partir de 12h30

Ce mercredi, 15 septembre, le projet de loi sur les retraites est mis au vote à l’Assemblée
Nationale.

Nous appelons les personnels à manifester à partir de 12H30, place de la Concorde, pour
réaffirmer l’exigence des manifestations du 7 : retrait du projet, les députés ne doivent pas le
voter !

D’ores et déjà nous appelons les personnels à préparer la grève du 23 septembre, afin d’en
faire un succès encore plus important que celui du 7 septembre pour contraindre le
gouvernement à reculer.

· Pour le retrait du projet de loi de régression sur les retraites : le gouvernement
veut poursuivre la baisse générale du niveau des pensions (déjà bien entamée par les
réformes Balladur et Fillon), nous obliger à travailler gratuitement deux ans de plus,
tout en détériorant encore l’accès des jeunes à 1 million d’emplois occupés par les
collègues qui ne pourront pas prendre leur retraite. Pourtant, de l’argent il y en a ! Les
patrons ont été exonérés de 300 milliards d’euros en moins de 20 ans, soit 6 fois le
montant de la dette de l’assurance vieillesse !

· Pour le rétablissement des postes supprimés : encore 16 000 suppressions
programmées dans l’Éducation ! Rétablissement des titulaires-remplaçants, des
RASED. Non à l’augmentation du nombre d’élèves par classe ! Affectation immédiate
des élèves à la rue ! Des postes statutaires pour les précaires qui travaillent dans des
conditions épouvantables !

· Pour le maintien de la formation initiale des enseignants et le retour aux stages à
6-8 heures :
l’envoi de milliers d’enseignants stagiaires en classe à temps plein est un
scandale ! Enseigner, ça s’apprend !!!

Comme en 1995,
c’est la grève jusqu’au retrait qui fera plier le gouvernement !

La gravité de la situation exige que toutes les confédérations
appellent à la grève interprofessionnelle dans l’unité pour
imposer le retrait du projet de loi du gouvernement.

Créteil, le 10 septembre