Accueil > Actualité > Grève au lycée Berthelot de Pantin le mardi 29 nov

Actualité

Grève au lycée Berthelot de Pantin le mardi 29 nov

lundi 21 novembre 2011

Monsieur le Recteur,

Nous avons appris le jour de la prérentrée le départ programmé de huit collègues embauchés au titre du Contrat Unique d’Insertion (CUI) et de deux collègues embauchés au titre d’Assistants d’Education.
Ces départs, annoncés et effectués dans des conditions de rapidité et d’irrespect des personnels inacceptables, sont à nos yeux insupportables.
Ces personnels, dont certains travaillent au lycée depuis de nombreuses années, assurent des tâches indispensables à la viabilité de notre établissement : entretien des locaux, tâches administratives (secrétariat de direction, secrétariat élèves, gestion des absences, intendance) et tâches d’encadrement des élèves – tâches qui aujourd’hui reposent de plus en plus sur les professeurs, dont les missions s’alourdissent.
Au-delà de la situation personnelle à laquelle sont confrontés ces agents perdant leur emploi, comment notre établissement pourra-t-il fonctionner avec dix adultes en moins dans l’équipe administrative, dans la vie scolaire, et dans les personnels s’occupant des locaux ? Comment se passer d’autant d’adultes alors que notre établissement est connu pour son public difficile et ses conditions de travail particulièrement exigeantes ?
Le lycée Marcelin Berthelot est en effet situé dans une zone en grande difficulté (classement APV), et la présence d’une équipe efficace nous paraît un moyen fondamental pour mener à bien la mission d’enseignement et de service public à laquelle nous sommes profondément attachés.

Depuis la rentrée, nous avons envoyé deux pétitions à ce sujet à vos services ainsi qu’à ceux de l’Inspection Académique. Monsieur le Maire de Pantin, à qui nous avons également communiqué ces deux pétitions, nous a par écrit informé de son engagement. Le Conseil d’Administration du 8 novembre dernier a voté une motion demandant le rétablissement de ces contrats nécessaires à la viabilité de notre établissement. A ce jour, nous sommes sans nouvelles de vos services.

Nous ne demandons pas un traitement de faveur, mais simplement le retour de collègues dont le travail est reconnu par tous. Il nous apparaît indispensable aussi que ce retour se fasse à travers une intégration dans l’un des corps de la fonction publique, pour éviter à l’avenir une prochaine rupture de contrat.
Nous espérons que vous entendrez ces revendications. Nous nous tenons à votre disposition pour vous rencontrer quand vous le voudrez afin de finaliser la réintégration de nos collègues.
Si, d’ici le mardi 29 novembre, ce courrier devait rester sans réponse positive, nous devrions alors nous résoudre à nous déclarer majoritairement en grève, selon la décision que nous avons prise lors d’une assemblée générale, qui s’est tenue le vendredi 18 novembre.

Dans l’attente d’une réponse que nous espérons favorable, nous vous adressons, Monsieur le Recteur, la garantie de notre sincère dévouement envers le service public de l’Education Nationale.

Cordialement,

Les personnels du lycée Marcelin Berthelot réunis en assemblée générale

Les sections SNES-FSU, SUD et CGT du Lycée Marcelin Berthelot