Accueil > Actualité > Enseignant-es Documentalistes Décembre 2013

Actualité

Enseignant-es Documentalistes Décembre 2013

lundi 6 janvier 2014

Edito
Alors que le nombre d’enseignants recrutés au concours de Documentation flirte, désormais, avec une barrière symbolique à deux chiffres (seulement 105 admis au CAPES externe en 2012) et que les sources de recrutement se diversifient (nouveaux emplois précaires et recours, comme il y a vingt-cinq ans, à des per-sonnels en reconversion sur des délégations fonctionnelles ou des détachements), il est diffi-cile de considérer cette discrète évolution comme fortuite.
La disparition progressive, et comme l’air de rien, du CAPES semble au contraire tout à fait orchestrée, voire assumée : il s’agit de « moderniser » l’éducation.
Seriez-vous contre la moderni-sation ? Ainsi le Centre de Culture et de Connaissances (CCC) avance tranquillement l’idée que l’élève peut apprendre tout seul grâce aux documents, Internet étant toujours présenté comme une « bibliothèque mondiale »
(Rappelons-nous également cette autre image, aujour-d’hui tombée en désuétude, des autoroutes de l’information) !

Vingt-cinq ans après la création du CAPES Documentation, nous devons donc encore faire valoir la mission pédagogique de notre fonction (p. 2).
Or, celle-ci n’est pas soluble dans le Centre de Culture et de Connaissances (p. 4). Au contraire, la mise en place des CCC nous amène dans une vision techniciste du métier où l’élève apprend seul, sans intermédiation autre que celle d’une machine.

Dans ce combat, la Fédération des Associations de Documentalistes Bibliothécaires de l’Éducation Natio-nale (FADBEN) a joué un rôle fondamental (p. 3) avec les organisations syndi-cales. En parallèle, la lutte syndicale s’emploie à l’élabo-ration d’un projet éducatif global mais aussi d’une résis-tance unitaire.
Les expérimentations qui concernent notre domaine représentent, en effet, une entrée en matière pour une casse générale du statut de l’enseignant, voué à terme à n’être qu’un passeur de plat : une évolution parfaite pour préparer la marchandisation de l’éducation. Or ce Maître ignorant dont rêve l’institution, paraît assez éloigné de celui que théorisait Jacques Rancière (p. 2). Si le recours au tout-numérique est loin d’avoir fait les preuves de son efficacité, le CDI est pourtant utilisé depuis longtemps comme un cheval de Troie du numérique éducatif. La tendance s’accélère depuis que l’Education est envisagée en terme de -très lucratif- marché. En ce sens, l’opération « chèques numériques », qui consistait à choisir des ressources numériques parmi un catalogue de nombreux « produits » chers et éphémères, pose question. Ce genre d’expérience n’a aucun intérêt sans une formation des enseignant-es à leur utilisation et une maintenance sérieuse du matériel informatique. C’est même l’ensemble du plan de Développement des Usages du Numérique (DUNE), initié en 2010, qui a été montré du doigt par le rapport de l’Inspection Générale (rapport 082, juillet 2012).

La CGT Éduc’action a, en outre, vocation à montrer le caractère non corporatiste de ses revendications. Expliquer, par exemple, que la gestion des manuels scolaires concerne toute la communauté scolaire et pas seulement les enseignant-es documentalistes, se conçoit alors comme une réflexion qui part du collectif plutôt que comme un réflexe catégoriel.

Il s’agit, enfin, d’éviter les pièges institutionnels qui voudraient, d’une part nous opposer à nos collègues CPE et d’autre part à la direction. Enseignant-es documentalistes (circulaire de 1986) et CPE (circulaire de 1982) partagent une même mission pédagogique. Pour autant, la complémentarité de ces missions ne doit pas conduire à l’illusion qu’un rapprochement au sein des CCC puisse constituer une solution. Ce type de fusion, quand elle est présentée par l’administration, se traduit surtout en termes d’économies. En l’occurrence, tomber dans le panneau du CCC nous amènerait à suivre un ennuyeux détour en termes de statuts et de missions.

Sommaire
p. 1 - Edito
p. 2 - Enseigner autrement pour une école émancipatrice
p. 3 - Témoignage d’une documentaliste
p. 4 - Centre de Connaissances et de Culture (CCC)
- La CGT Éduc’action revendique
- Bulletin de syndicalisation

4 pages documentaliste dec 2013